Mardi 9 Avril 2024

Modifier la taille du texte :

CRB - En prévision du départ de Mehdi Rabehi

Medouar, un ballon-sonde ?

Comme annoncé dans une de nos précédentes éditions, le groupe Madar, propriétaire du club, envisage d’opérer plusieurs changements dans l’organigramme administratif. Il faut dire que le bilan de Mehdi Rabehi est loin d’être reluisant, faisant qu’il est soumis à de nombreuses critiques de la part des supporters.

Le nom qui revient le plus souvent pour occuper le poste de président est celui de Saïd Allik, mais il n’est pas le seul candidat. Depuis quelques jours, c’est le nom de l’ex-président de la Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, qui rôde dans l’entourage du Chabab où il est annoncé comme le successeur de Rabehi. Serait-ce une simple rumeur ou un ballon-sonde ? Du côté des fans, ils aimeraient bien revoir Allik à la tête de l’équipe de football, mais Medouar serait une option, en raison de son vécu footballistique à la tête de la LFP, mais aussi en tant que président de l’ASO. Il faut savoir que les supporters du Chabab réclamaient depuis un long moment du changement. Ils sont convaincus que le prochain dirigeant ne pourra pas faire pire que Rabehi. Ils attendent avec impatience de voir un changement à la tête du club car, pour eux, l’actuel président du conseil d’administration a failli dans sa mission, et donc il devrait quitter ses fonctions. Pour sa part, le président-directeur général, Charaf Eddine Amara, a tout le temps défendu le responsable de l’équipe de football, estimant qu’il fait du bon travail, mais les résultats ne plaident pas pour ce  constat. Certains avancent que l’option Medouar est un projet en prévision de la saison prochaine, alors que d’autres parlent de la nécessité de ce changement dans les prochains jours afin d’avoir le temps nécessaire de préparer les nouvelles échéances. Les fans belouizdadis reprochent à Rabehi l’opération recrutement estivale qui a été ratée et du coup, le CRB n’a pas pu assurer en Ligue des champions et peine en championnat, puisque le Mouloudia a creusé l’écart. Il y a aussi le choix du staff et de l’entraîneur Vandenbroeck, remplacé par Paqueta, alors que le Chabab ne propose pas de beau jeu sur le terrain. Est-ce que Amara a décidé de lâcher son protégé où c’est juste un ballon-sonde pour voir si les supporters vont accepter Medouar, alors que la plupart souhaite revoir Allik à la tête du conseil d’administration ? En tous les cas, pour le moment, la venue probable de Medouar ne semble pas inquiéter les Belouizdadis.

La préparation de l’ESS bat son plein

Le CRB accueillera l’Entente de Sétif au 5-Juillet, dans un match qu’ils doivent impérativement gagner afin d’éviter que l’écart se creuse davantage avec le premier. L’entraîneur brésilien, Paqueta, en est conscient et il est en train de préparer son plan pour déplumer l’Aigle noir. Un match qui ne sera certainement pas facile car l’adversaire viendra avec une seule idée en tête, celle d’acculer le Chabab chez lui. Une mission difficile donc attend les coéquipiers de Meziane. En tous les cas, le premier responsable de la barre technique, Marcos Paqueta, est en train de visionner des matches de l’Entente pour bien cerner le jeu de cette équipe, avant de mettre sur pied son plan qui devrait aider les Belouizdadis à prendre le dessus chez eux. Même si la partie s’annonce très difficile, tout le monde estime qu’il faudrait mettre les bouchées doubles pour que les trois points restent au 5-Juillet. Paqueta doit mettre sur pied un onze de grande qualité qui saura comment faire pour réaliser l’essentiel devant cet Aigle noir qui va jouer les trouble-fête et va tout donner afin de contrer les Belouizdadis at-home. Paqueta s’est donc attaqué à la préparation de cette joute et comme le tout Belouizdad, il est bien décidé à faire le maximum pour assurer l’essentiel. Les joueurs, de leur côté, suivent les consignes à la lettre, car ils veulent assurer au maximum pour avancer dans le bon sens. Comme c’est le dernier match de ce mois sacré, les Belouizdadis comptent bien le négocier et ils feront tout ce qu’il faut afin d’avoir le dernier mot devant des Sétifiens qui ne seront pas facile à manier.

Il refuse toujours de prolonger

Wamba doit ramener un club pour négocier

L’avant-centre du CRB, Leonel Wamba, n’arrive pas à retrouver le chemin des filets. Cela fait 50 jours qu’il n’a pas marqué en championnat. La dernière fois qu’il avait secoué les filets, c’était lors du doublé face à l’US Souf, le 10 février. Le joueur traverse une mauvaise passe et affiche une baisse de forme inquiétante. Alors qu’elle souhaitait le prolonger, ces derniers temps, la direction n’écarte pas l’éventualité de son départ. Wamba aura vécu le meilleur et le pire avec le Chabab. Quand il se porte bien, il est idolâtré par tout le monde, mais quand il a un coup de pompe, malheureusement pour lui, ses passages à vide deviennent plus fréquents, alors il devient le joueur qu’il faudrait pousser à partir dès le tomber de rideau de l’exercice. Wamba refuse de prolonger, ce qui a poussé les dirigeants à actionner l’autre option, à savoir le pousser à trouver un club pour négocier sa libération. Ils refusent de vivre le scénario d’Iuwala, qui était parti en raison des exigences financières de l’ES Tunis. Donc, Wamba s’il veut imposer encore une fois le respect, il est conscient qu’il doit en finir avec son passage à vide et doit redevenir cet élément de qualité qui assure de belles choses avec le Chabab.

Keddad sévèrement critiqué

Le défenseur axial, Chouaïb Keddad, a reçu de vives critiques de la part des supporters, après son attitude lors du match de coupe contre l'Olympique Akbou, où il a reçu un carton rouge en début de seconde période, laissant ses coéquipiers à dix. Il faut dire que le joueur continue de fournir des prestations loin de son niveau réel. Il était même proche de plusieurs infractions lors des précédents matches.

Plus de peur que de mal pour Bouchar

Le défenseur du Chabab, Sofiane Bouchar, a reçu un coup au dos lors du quart de finale de la coupe, après avoir eu un contact avec un attaquant de l'Olympique Akbou. La mauvaise chute du joueur du CRB a fait craindre le pire, mais l'intervention du staff médical lui a permis de poursuivre le match jusqu'au coup de sifflet final. Bouchar a subi un examen qui s'est avéré rassurant, puisque ce dernier ne souffre d'aucune blessure grave au dos et subira des traitements pour se débarrasser complètement de la douleur. Il sera prêt pour le match face à l’ESS.

Zekri ne fait pas l’unanimité

L'entraîneur Noureddine Zekri a été proposé à la direction du CRB. Cependant, il n'a pas fait l'objet d'un consensus au sein de la maison belouizdadie, même si certains membres du conseil d'administration ont essayé de l’imposer. La direction a finalement fait marche arrière et préfère retirer son nom de la liste des entraîneurs susceptibles de prendre en main la barre technique du Chabab la saison prochaine.

S. T.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.