Jeudi 18 Juillet 2024

Modifier la taille du texte :

JSK - Meddane tentera de convaincre Chetti, Madani et Draoui

Dib, c’est tombé à l’eau

Bien que le meneur de jeu constantinois, Brahim Dib, ait prolongé hier son contrat avec le CSC, les dirigeants de la JSK ne lui tiennent aucune rancune. Et pour cause, celui-ci a été clair avec eux, dès le départ, en leur affirmant que sa priorité allait au CSC et qu'il ne pouvait rien leur promettre tant qu'il n'avait pas encore négocié avec le président Gourari.

Le directeur général, Hakim Meddane, et le manager général, Karim Doudane, lui ont fait une proposition alléchante, il y a quelques jours de cela, mais il leur avait demandé d'attendre jusqu'à ce qu'il négocie avec le président du CS Constantine, Gourari, pour leur rendre sa réponse définitive. Et comme le boss ententiste a réussi à le convaincre hier matin à prolonger, les dirigeants sont obligés désormais de se rabattre sur un autre meneur de jeu. Certains supporters ont reproché aux responsables kabyles de ne pas avoir fait le nécessaire pour parvenir à un accord avec Dib, mais force est de reconnaître que les dirigeants ont fait de leur mieux pour le convaincre de porter le maillot des Canaris. Dib se sent bien au CSC et il n'y a aucune raison qui le pousse à changer d'air, surtout que ses dirigeants lui ont offert un salaire de plus de 350 millions de centimes par mois. C'est lui qui a choisi de rester dans le club constantinois et les dirigeants doivent maintenant faire oublier aux supporters l'échec des négociations avec Dib, en concrétisant avec Madani, Chetti et Draoui. Ils ont promis au coach Benchikha de faire le maximum pour lui ramener les meilleurs joueurs sur le marché pour pouvoir jouer les premiers rôles la saison à venir.

Deghmoum et Ghacha convoités

A la recherche d'un bon ailier pour renforcer leur compartiment offensif, les responsables de la JSK pistent le pensionnaire algérien d'Al Masry, Abderrahim Deghmoum. Bien que ce dernier soit encore sous contrat avec les Egyptiens jusqu'au mois de juin 2025, des proches du club auraient pris attache avec lui. Il n'y a rien de concret pour le moment, mais s'il parvient à récupérer sa lettre de libération, les dirigeants de la JSK vont négocier avec lui. Malgré la présente de Boualia et Redjem, le premier étant un ailier droit et le second ailier gauche, les dirigeants sont déterminés à renforcer leur effectif avec un autre bon ailier. Ils ont pris attache avec Ghacha, mais ce dernier leur a expliqué qu'il est sous contrat et qu'ils doivent négocier avec les dirigeants de l'Espérance de Tunis. Les contacts sont toujours en cours, mais il semble que les dirigeants tunisiens ont placé la barre très haut concernant sa lettre de libération. C'est pour cela qu'ils souhaitent s'offrir Deghmoum. Ils ont promis un recrutement de qualité, mais en raison de la surenchère des autres clubs, ils n'ont conclu qu'avec le gardien Gaya Merbah. Ils sont en négociations avec plusieurs joueurs et ils veulent conclure avec eux dans les jours à venir. Ils ont assuré à Benchikha qu'ils feront tout pour engager les meilleurs joueurs mais ça ne va pas être facile pour eux, en raison de l'absence de joueurs libres sur le marché. Ils ont déjà perdu la bataille Dib qui a prolongé au CSC et ils n'ont pas droit à l'erreur pour ne pas contrarier leur entraîneur qui a exigé un recrutement de qualité pour pouvoir jouer le podium la saison à venir.

La liste des libérés non encore divulguée

Les responsables kabyles ont décidé de procéder à un grand nettoyage en cette intersaison, mais ils n'ont résilié pour le moment que le contrat du gardien Rahmani. Ils ne veulent pas pour l’instant divulguer la liste des joueurs à libérer avant de conclure avec les éléments ciblés. Parmi les joueurs libérables, il y a Mouaki qui touche un gros salaire. Il a été médiocre lors de l'exercice écoulé mais aucun dirigeant ne l'a appelé pour l'instant pour négocier son départ. Mouaki est convoité par le MCO, mais il n'a rien négocié pour le moment.

Zemiti et Lacet donnent leur accord à Benchikha

En attendant de rencontrer le président El Hadi Ould Ali et le directeur général, Hakim Meddane, Farid Zemiti et Mohamed Lacet ont déjà donné leur accord à l'entraîneur Abdelhak Benchikha. Ce dernier les a appelés juste après la signature de son contrat pour leur proposer d'être dans son staff. Zemiti sera son premier adjoint et Lacet son deuxième adjoint. Même Farid Belmelat a donné son accord pour occuper le poste d'entraîneur des gardiens. Lacet a travaillé avec Bouzidi et le coach Rui Almeida et bien que certaines personnes soient contre l'idée de son retour, Benchikha a entièrement confiance en lui. Il connaît bien l'équipe et en plus, il avait fait du bon travail, mais ni Bouzidi ni Almeida ne le consultaient dans leurs choix. Le nouvel entraîneur a besoin d'avoir quelqu'un qui a une idée sur l'effectif des Canaris. Il a exigé à ce qu'il ramène lui-même son staff et même si les dirigeants avaient émis le vœu de faire appel à au moins un enfant du club, Benchikha préfère s'entourer de personnes avec lesquelles il a l'habitude de travailler.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.