Jeudi 18 Juillet 2024

Modifier la taille du texte :

JSK

Chetti joue un sale tour à Meddane

Très déçus par son transfert à l'USMA, les supporters de la JSK sont très en colère contre Chetti qui avait donné son accord au directeur général Hakim Medane et à Karim Doudane avant d'aller signer hier à l'USMA. Ils ne comprennent pas l'échec des négociations avec lui alors qu'ils lui avaient proposé fait une offre très alléchante. Ils étaient les premiers à prendre attache avec lui.

Ainsi, dès leur installation dans leurs nouvelles fonctions, ils ont pris langue avec lui pour lui proposer de revenir. Le premier contact   remonte au début de mois de mai et Chetti qui avait chauffé le banc durant toute la saison avec le Widad de Casablanca était très chaud pour faire son retour à la JSK. Il leur avait promis de se présenter au siège du club dès qu'il récupèrera sa lettre de libération pour signer son contrat. Malheureusement pour eux, après avoir récupéré le fameux sésame qui lui permettra d'opter pour le club de son choix, il est parti en Espagne où il a passé quelques jours de vacances avant de rentrer au pays pour signer à l'USMA. Il leur a fait faux bond et cela a irrité non seulement la direction mais aussi les supporters qui n'avaient pas cessé de réclamer son retour depuis le dernier mercato hivernal. Tout le monde pensait que Chetti ne reviendrait pas sur la parole qu'il avait donnée à Medane et Doudane mais comme les dirigeants de l'USMA lui ont fait une meilleure offre, il n'a pas hésité à signer chez eux. Son départ à l'USMA a mis les dirigeants de la JSK dans une situation très délicate puisqu'ils seront obligés de chercher un autre arrière gauche. Heureusement qu'il n'avait pas libéré Mammeri, sinon ils se retrouveraient sans un arrière gauche à   la reprise du championnat. Les dirigeants ne lui pardonneront pas de sitôt de les avoir roulés dans la farine et de leur avoir fait perdre un temps précieux.

Benchikha veut chita

Vu que les dirigeants n'ont conclu qu'avec deux joueurs pour le moment, l'entraîneur Benchikha leur aurait conseillé de recruter Chita. Il connaît bien ce joueur et il pense qu'il sera d'un bon apport pour l'équipe. Toutefois, le milieu des Rouge et Noir n'a pas son destin entre les mains puisqu'il est toujours sous contrat. Benchikha qui s'est entendu avec le PDG de Mobilis Chaouki Boukhazani et le président du conseil d'administration Ould Ali El Hadi pour jouer le podium la saison à venir, sait que sans un renfort de qualité, il lui sera difficile d'atteindre les objectifs qui lui ont été assignés. Plusieurs joueurs ont été ciblés mais les dirigeants peinent à conclure avec eux. Et comme il connaît bien Chita, il souhaite l'avoir dans son effectif. Bien qu'il n'ait pas une idée précise sur l'effectif de la saison dernière, Benchikha s'est surement renseigné sur Amriche et Matalah, sinon il ne demanderait pas à ses dirigeants de recruter un ou deux milieux récupérateurs.  Cependant, Chita  n'a pas son destin entre les mains, sauf si les dirigeants de l'USMA décident de le mettre dans la liste des libérés, chose peu probable. Benchikha a exigé un recrutement de qualité. Les dirigeants ont mis tous les moyens pour réaliser une grande saison, mais pour concurrencer les autres ténors du championnat, il faudra des recrues d'expérience et de valeur. Les dirigeants avaient affirmé qu'ils feront un grand ménage en cette intersaison et qu'ils ne garderont que les joueurs qui ont donné satisfaction, mais faute de finaliser avec les joueurs ciblés, ils n'ont libéré que le gardien Rahmani. Ils attendent de recruter des milieux récupérateurs pour trancher sur Amriche et Matalah qui ont alterné le bon et le moins bon lors de l'exercice écoulé.

Hamidi convoité

A la recherche d'un arrière droit de valeur, les dirigeants de la JSK tiennent toujours au défenseur du PAC Mohamed Réda Hamidi. Et comme il est encore sous contrat, ils auraient décidé de négocier avec leurs homologues du PAC pour tenter de trouver un accord avec eux. Il n'y a pas donc que Boulbina qui les intéresse puisqu'il y a aussi Hamidi. S'ils finalisent avec Hamidi ou un autre arrière droit, ils vont sûrement libérer Gatal qui n'a pas donné satisfaction. Ils ne lui ont rien dit pour le moment, mais ils ne sont pas satisfaits de lui surtout qu'il perçoit un gros salaire par rapport à son rendement. Toutefois, pour le moment, ils ne peuvent pas se permettre de le libérer pour ne pas se retrouver seulement avec le jeune Hamdi la saison à venir.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.