Jeudi 18 Juillet 2024

Modifier la taille du texte :

ESS

Tahar, Boutemène, Benayada et Bakir, c’est presque fait !

Le directeur général de l’ES Sétif, Abdelkrim Bira, multiplie les contacts et négociation avec des joueurs ciblés pour renforcer l’effectif des Noir et Blanc en prévision de la saison 2024-2025.

Le dirigeant ententiste est actuellement en attente puisqu’il envisage de finaliser avec trois joueurs qui étaient concernés par la finale de la Coupe d'Algérie entre le MC Alger et le CR Belouizdad. Selon des informations, un développement récent concerne les négociations entamées avec le MC Alger pour le transfert du milieu de terrain offensif, Fath-Allah Tahar dès cet été, afin de palier au départ de Abdelaziz Lahmeri, qui devrait retourner à la JS Saoura puisqu’il a été accueilli l’été dernier par l’ESS à titre de prêt. En plus de Tahar, des pourparlers ont eu lieu avec la direction du CR Belouizdad pour le recrutement de l’attaquant Zineddine Boutemène, et le défenseur latéral droit, Hocine Benayada. Abdelkrim Bira est confiant dans les capacités de ces joueurs à renforcer les secteurs offensif et défensif respectivement. Les discussions incluent également l’intérêt que les sétifiens portent pour le milieu de terrain, Islam Bakir, un troisième joueur du CR Belouizdad convoité par l’équipe sétifienne. L'ES Sétif s'efforce de résoudre ses défis techniques en vue de la saison à venir, en particulier dans les domaines de la défense et du milieu de terrain. Les négociations pour recruter un attaquant de premier plan sont également en cours, dans l'espoir de renforcer davantage l'équipe et de remédier aux lacunes dans le compartiment offensif.

Adel Amrouche contacté

Rédha Bendris, annoncé nouvel entraîneur de l’ES Sétif, ne semble pas faire l’unanimité auprès des fans ententistes. Ces derniers exigent un technicien d’envergure capable de remettre l’équipe sur rails. Les dernières nouvelles provenant de Sétif révèlent un nouveau nom pour le successeur de l’entraîneur tunisien, Ammar Souayah. Il s’agit de Adel Amrouche, l’ancien sélectionneur de la Tanzanie, qui a été sondé par les dirigeants sétifiens. Libre depuis sa suspension par la CAF au cours de la dernière CAN en Côte d’Ivoire, on parle de lui à la barre technique de plusieurs équipes de la Ligue 1, à l’image du MC Oran. Et selon des sources, Amrouche ne serait pas contre l’idée de revenir en Algérie. De ce fait, des contacts ont été noués avec le directeur général de l’ESS, Abdelkrim Bira, qui attend la réponse de Amrouche. Si l’enfant de Kouba trouve un accord avec l’Entente, il dirigera son quatrième club en Algérie après la JS Kabylie, l’USMA et le MC Alger.

Boussouf ciblé

Le directeur général de l’ES Sétif, Abdelkrim Bira, a soumis à ses responsables hiérarchiques l’idée d’entamer les négociations avec le meneur de jeu du CR Belouizdad, Ishak Boussouf, pour le recruter cet été. Sous contrat avec le Chabab, Boussouf ne serait pas contre l’idée de revenir à l’Entente. Cependant, il faudra négocier avec les dirigeants belouizdadis pour racheter sa libération.

Presque 1 million d’euros dans les caisses

La direction de l’ES Sétif a vu ses caisses renflouées par un importante somme d’argent relative aux transferts de Kendouci, Amoura et Hachoud. En effet, l’Entente a récupéré la deuxième tranche du transfert de Kendouci à Al-Ahly du Caire, qui s’élève à 500 000 euros. Il y a eu aussi plus de 300.000 euros concernant le transfert d’Amoura vers l’Unions Saint-Gilloise. L’ESS va encore bénéficier d’un nouveau transfert du joueur puisqu’Amoura devrait signer à Wolfsburg dans les prochaines heures. Pour ce qui est du transfert de Hachoud vers Al-Ahly Tripoli, l’Entente a récupéré 35.000 euros.

W. D.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.