Jeudi 18 Juillet 2024

Modifier la taille du texte :

MCA - Mercato

Hadj Redjem sort déjà ses griffes

Le Mouloudia est entré en force dans le marché estival en s’attachant d’ores et déjà les services de trois éléments de valeur. C’est dire que le président Hadj Redjem n’a pas hésité à joindre l’acte à la parole, lui qui a promis, au lendemain de l’échec de son équipe en finale de la Coupe d’Algérie, de revenir encore plus fort la saison prochaine.

Il faut dire que la nouvelle de l’arrivée du milieu de terrain Draoui a enchanté plus d’un dans les fiefs algérois. Pour d’aucuns au MCA, il s’agit du joueur qui manquait le plus dans l’entrejeu du vieux club de la capitale.

L’ancien joueur du CRB, passé la saison dernière par le WA Casablanca et que le Chabab a tout fait pour récupérer après la résiliation de son contrat avec la formation de la capitale économique du Maroc, devrait constituer avec le duo Zougrana-Benkhemassa, un milieu de terrain royal.

Rien que pour cela, tout le monde au Mouloudia se frotte les mains, surtout qu’un élément comme Draoui, un habitué de la compétition continentale, aussi bien avec le CRB qu’avec le WAC, sera d’un apport non négligeable pour la formation de Bab El Oued lors de sa prochaine participation dans la Ligue des champions.

Outre Draoui, qui a signé un contrat de trois ans, le MCA a également signé dans la même journée d’avant-hier, le gardien de but du PAC, Moussaoui, lié désormais pour trois saisons avec les Vert et Rouge. Une arrivée qui a divisé les Mouloudéens qui souhaitaient recruter un portier d’un meilleur calibre, pour mettre fin aux carences constatées au niveau du poste du dernier rempart.

L’arrivée de Moussaoui précipite le départ de Litim, qui a perdu, au cours de la défunte saison, sa place de titulaire à part entière, au point où l’entraîneur Beaumelle lui a préféré Ramdane lors de la finale de la Coupe d’Algérie, en dépit de l’importance de cette rencontre.

Pourtant, Litim a brillé par pas moins de 12 cleans-sheet, tout en réalisant une partie très honnête contre le CRB lors du match retour du championnat, parvenant à lui seul à annihiler les tentatives du Chabab, évitant aux siens une défaite qui allait être somme toute logique.

On pensait d’ailleurs que cette prestation de Litim allait lui permettre d’être repêché, mais en vain, puisque la direction du Mouloudia vient de lui montrer la porte de sortie, dès lors qu’elle a engagé Moussaoui. Si les avis des Mouloudéens sont partagés à propos de la transaction du désormais ex-portier du PAC, ce n’est pas le cas pour l’attaquant ivoirien Kepre Junior, qui a signé pour quatre ans, et dont les vidéos retraçant ses prouesses avec son club tanzanien Azam ont épaté plus d’un parmi la galerie des Vert et Rouge où tout le monde est impatient de le voir à l’œuvre, attendant énormément de lui.

Polémique autour du salaire de Draoui

Courtisé par de nombreux clubs en Algérie depuis l’annonce de la résiliation de son contrat avec le WAC, le milieu de terrain Zakaria Draoui a fini par atterrir au Mouloudia, même si son ancien club, le CRB, et surtout la JSK étaient prêts à lui offrir un pont d’or pour l’engager.

Une bataille autour du joueur qui a fini par sourire au président du vieux club de la capitale, Hadj Redjem. Depuis lundi soir, qui a vu le MCA acter l’arrivée du milieu de terrain de 33 ans, que de bruits courent sur l’offre mouloudéenne qui a permis de pencher la balance en sa faveur dans cette bataille autour de l’enfant de Baraki. Certains médias se sont précipités pour annoncer que Draoui est devenu le joueur le plus cher du champion après avoir battu le record de Belaïli, en s’offrant un salaire mensuel de l’ordre de 800 millions de centimes.

On s’est même interrogé comment un joueur qui n’est même pas international soit signé contre une telle valeur. Mais du côté du MCA, plus précisément la cellule de communication du club, on a vite réagi pour démentir le salaire avancé.

Loin de cette polémique autour de la mensualité de l’ancien belouizdadi, le buteur du Doyen, Youcef Belaïli, a été le premier à avoir souhaité la bienvenue au joueur, et ce, via un poste sur les réseaux sociaux par lequel il a affiché sa joie de voir son ancien coéquipier en sélection nationale, vainqueur de la Coupe arabe en 2021, le rejoindre au Mouloudia.

Bendebka ne viendra pas

C’est devenu une certitude maintenant. Sofiane Bendebka (29 ans), que tout le monde au MCA espérait récupérer dès ce mercato estival, ne reviendra pas chez les Vert et Rouge. Il n’est d’ailleurs pas du tout emballé à l’idée de faire son come-back en championnat d’Algérie. En fin de contrat avec son club saoudien d'Al Fath, Bendebka préfère poursuivre l’aventure dans la région du Golfe. Le fait d’être très sollicité par des clubs saoudiens et émiratis, l’encourage à prolonger son séjour là-bas. Certes, le président du Mouloudia, Hadj Redjem, a déjà rencontré le joueur, qui a même assisté à la finale de la Coupe d’Algérie sur invitation du boss algérois, mais Bendebka a jugé que le temps n’est pas encore venu pour lui afin de rentrer au pays. S’étant poliment excusé auprès des clubs qui avaient sollicité ses services, en tête le MCA, l’enfant d’Hussein Dey serait près d’entamer une aventure du côté des Emirats arabes unis qu’il a rejoints depuis une dizaine de jours pour finaliser avec l’un des clubs locaux qui insistent pour l’avoir.

Benlamri est-il devenu indésirable ?

La côte du défenseur international, Djamel Benlamri, au Mouloudia pris un sérieux coup depuis la finale perdue de la Coupe d’Algérie face au CRB. Pour de nombreux mouloudéens, le champion d’Afrique avec les Verts en 2019 n’a plus le potentiel pour faire partie de l’effectif des Vert et Rouge, appelé à disputer la Ligue des champions africaine dès la mi-août. D’aucuns aussi dans les fiefs mouloudéens ont reproché à l’entraîneur Beaumelle d’aligner Benlamri d’entrée dans cette finale, au détriment de Ghezala qui a réalisé une deuxième partie de saison de premier ordre, au point d’avoir figuré sur la liste élargie du sélectionneur national, avant le stage de juin dernier. Du haut de ses 35 ans, Benlamri, dont le contrat avec le MCA court pour une autre saison, est-il fini ? C’est la question que l’on se pose dans les milieux mouloudéens, estimant qu’il était temps pour ce joueur de laisser sa place à Ghezala et que le club est censé engager un autre défenseur central de qualité pour faire face aux nombreux challenges qui attendent les Vert et Rouge lors de l’exercice à venir.

LDC - Tours préliminaires

La grande aventure commence

Le MCA sera fixé ce jeudi sur son adversaire lors du premier tour préliminaire de la Ligue des champions africaine. Le tirage au sort de ce tour est prévu au niveau du siège de la CAF. Le Doyen doit passer par deux tours préliminaires avant d'atteindre la phase de poules qui constitue l'objectif assigné à l'entraîneur Beaumelle dans son nouveau contrat qu'il vient de signer.

A. B.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.