Jeudi 13 Juin 2024

Modifier la taille du texte :

ASO 1 - 1 JSK

Mammeri fait mal aux Lions

Les Canaris ont réussi leur pari de revenir avec le point du match nul de leur déplacement à Chlef. Ce nul leur a permis non seulement d'assurer officiellement leur maintien en Ligue 1, mais de croire aussi en leurs chances de finir la saison à la 4e place qualificative pour la compétition continentale.

Ils ont imposé le partage des points à l'ASO grâce à Mammeri qui a marqué le but égalisateur à la 58e minute. Il est le sauveur de l'équipe lors des derniers matches puisqu'il est à son 5e but. En revanche, l'ASO se retrouve dans une situation très délicate puisqu'elle est sérieusement menacée par la relégation. Pourtant, elle avait bien débuté le match puisqu'Addadi parvient à ouvrir la marque sur penalty à la 12’. Mais au lieu de continuer à mettre la pression sur la défense de la JSK, les locaux se sont repliés derrière, ce qui a permis aux Canaris de se montrer dangereux. Il y avait des actions de part et d'autre, mais la première mi-temps s'est terminée sur le score d'un but à zéro. En seconde période, les Canaris sont revenus avec de meilleures intentions et c'est ce qui leur a permis d'égaliser à la 58’ minute par l'intermédiaire de Mammeri. Conscients du danger qui guette leur équipe après l'égalisation de la JSK, les visiteurs ont joué le tout pour le tout pour ajouter un deuxième but, mais l'efficacité leur a fait défaut. Ils ont laissé beaucoup d'espace derrière, ce qui a failli leur coûter très cher. Ce nul arrange les affaires des Canaris qui malgré l'absence de plusieurs titulaires, ils ont réussi à relever le défi. En somme, les équipiers d'Addadi se retrouvent dans une situation très délicate et ils devront lutter maintenant pour assurer leur maintien.

FICHE TECHNIQUE

Stade Boumezrag, temps chaud, match à huis clos, arbitrage de M

Bouslimani assité par Bachir et Badeche

Buts : Adadi (12') SP, Maamri (58’) JSK)

ASO : Alaochiche, Achour, Nessakh, Hamra, Abada, Zenasni, Farhi, Adadi, Agiueb, Aliane, benchouia

Entr : Hadjar

JSK : Rahmani, Gatal, Maamri, Dris, Benzaid, Bendaoud, Traoré, Amrane (Akhrib 74’), Mouaki( Souyes 87’), Nait Salem ( Ait Athmane 74’), Berkane

Entr : Bahloul

Souyad de nouveau écarté

Pas du tout convaincant lors du dernier match face au Mouloudia d'Alger, le défenseur Badreddine Souyad a été relégué sur le banc hier face à l'ASO. Sa non-titularisation était prévisible suite à toutes les critiques dont il a fait l'objet lors du clasico face au MCA. C'est lui qui avait fauché Boucherit à l'intérieur de la surface de réparation et qui avait permis au MCA de bénéficier d'un penalty dans les dernières minutes de la partie. Très loin de son niveau, Souyad qui était titulaire indiscutable lors de la phase aller et premier capitaine de l'équipe n'a joué que 2 ou 3 fois comme titulaire en cette phase retour avant que l'entraîneur Bahloul ne l'écarte à son tour du onze de départ. Sous l'ère Aït Djoudi, il était écarté même de la liste des 18. Souyad est encore sous contrat, mais les dirigeants auraient décidé de le libérer. Bahloul a préféré titulariser le jeune Driss aux côtés de Benzaïd dans l'axe.

Bouhakak n’a pas voulu prendre de risque

Bien qu'il ait repris les entraînements mardi, le défenseur Bouhakak n'a pas été retenu dans la liste des 18. Sa non-convocation a surpris plus d'un, surtout que Benzaïd était incertain pour le match d'hier. D'après une source digne de foi, Bouhakak qui sait que ses chances d'être retenu dans l'effectif de la JSK sont très minimes, n'a pas voulu prendre de risque. Et comme le match était déterminant pour l'ASO qui n'était pas à l'abri du danger, il a préféré attendre jusqu'à ce qu'il se remette totalement de sa blessure.

Aït Athmane l’esprit ailleurs

Malgré l'absence de plusieurs éléments, l'entraîneur Bahloul n'a pas fait confiance au milieu Rachid Aït Athmane. En effet, il a aligné Bendaoud et Traoré dans la récupération pour combler le vide laissé par Amriche, suspendu, et Maâtallah, blessé. Le fait qu'il soit laissé sur le banc alors que plusieurs titulaires n'ont pas fait le déplacement à Chlef prouve que les dirigeants ont déjà pris leur décision de le libérer à la fin du championnat. Il semble que ce dernier a l'esprit ailleurs et qu'il ne se donne pas à fond à l'entraînement. C'est pour cela que tous les entraîneurs qui se sont succédé à la tête de la barre technique cette saison n'ont pas composé avec lui. Avec Bellache, Souyad et Hadid, pour ne citer que ceux-là, ils seront sans nul doute libérés à la fin de la saison.

Hadid vit mal sa situation

Ecarté de la liste des 18 depuis le match de la Coupe d'Algérie perdu devant le CRB, le gardien Hadid vit mal sa situation. Il pensait que l'entraîneur intérimaire Djilali Bahloul lui donnerait sa chance en cette fin de saison, mais ce dernier n'a pas été convaincu par ses qualités. Il lui préfère le jeune Benrabah comme deuxième gardien et cela obligera certainement les dirigeants à le libérer à la fin de la saison. Pour rappel, Hadid était un titulaire indiscutable lors de la longue période de convalescence de Rahmani, mais l'ancien entraîneur Aït Djoudi était contraint de l'écarter de la liste des 18 après ses erreurs commises face au CRB en Coupe d'Algérie. Hadid qui avait montré de belles choses la saison dernière et qui avait prolongé son contrat au mois d'août 2023 jusqu'au mois de juin 2028, après avoir bénéficié d'une augmentation conséquente, vit des moments très difficiles en cette phase retour. Certains de ses équipiers ont essayé de lui apporter leur soutien mais il est toujours affecté par sa mise à l'écart.

Voilà pourquoi Naït Salem a été titularisé

Relégué en équipe réserve, l'attaquant Massinissa Naït Salem a été aligné d'entrée hier face à l'ASO. Sa titularisation n'est pas due seulement à l'absence de plusieurs titulaires, mais aussi au souhait des nouveaux dirigeants de voir tous les joueurs à l’œuvre pour décider s'il mérite ou pas d'être gardé dans l'effectif de la saison prochaine. Ayant marqué beaucoup de buts avec l'équipe réserve, Naït Salem aurait reçu plusieurs offres de la part de clubs de l'élite. Pour rappel, il avait participé aux matches de la phase de poules de la Ligue des champions africaine et il avait même marqué un but décisif face à Vita Club, mais il avait été écarté de l'équipe première par l'ancien coach, Bouzidi, et cela en raison de la présence de plusieurs attaquants.

Les supporters étaient aux abords du stade

De nombreux supporters de la JSK, tout comme leurs homologues de l'ASO se sont installés non loin du stade Boumezrag pour suivre le match. Ils ne se sont pas empêchés de se parer de leur tenue du parfait supporter pour montrer qu'ils suivent leur équipe malgré le huis clos décidé par la fédération.

Fair-play total

L'arbitre de la rencontre M. Bouslimani a ajouté une dizaine de minutes en seconde période, ce qui a irrité les joueurs de la JSK qui lui ont signifié que la durée du temps additionnel est exagérée. Toujours est-il, le match est allé à son terme et s'est terminé dans le fair-play total.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.