Jeudi 16 Mai 2024

Modifier la taille du texte :

JSK - Les Canaris s’impatientent

Pourquoi le retour de Meddane tarde à se concrétiser ?

Trois semaines après sa nomination à la tête du conseil d'administration, le président de la JSK, El Hadi Ould Ali, n'a toujours pas installé l'ancien manager de l'équipe nationale, Hakim Meddane, au poste de directeur général. Il lui aurait proposé celui de directeur sportif, mais l’intéressé ne serait pas chaud pour cette proposition.

Le président Ould Ali serait en contact permanent avec Meddane et il devrait parvenir à un accord avec lui à tout moment. Il a déclaré au début de ce mois qu'il ne devrait pas tarder à trouver un terrain d'entente avec lui et qu'il ne reste que quelques détails à régler. Meddane ne s'est exprimé qu'une seule fois sur son éventuel retour, tout en précisant qu'Ould Ali est un ami à lui et que ça serait un honneur pour lui de servir de nouveau la JSK. Il était prévu que les deux hommes trouvent un accord après le match face à l'USMA, mais bien qu'ils se soient rencontrés au siège du club, il n'y a pas eu d’accord final. Les supporters s'impatientent pour la nomination de Meddane et cela pour lui permettre de préparer la saison prochaine dès maintenant. Le boss kabyle a déclaré que tous les enfants du club seront les bienvenus et qu'il va s'entourer de compétences pour tenter de redorer à la JSK son blason d'antan. Il a reconnu que le classement actuel de l'équipe n'est pas à la hauteur des attentes des supporters et que ces derniers ont le droit d'exiger des titres. Il a réussi à faire revenir les fans, mais comme il n'a pris aucune décision depuis son installation à la tête du conseil d'administration, les supporters le pressent d'installer la direction sportive qui aura à charge de préparer la saison prochaine. Lui-même avait déclaré lors des premiers jours de son arrivée à la tête du club que sa priorité est de désigner la direction technique et sportive. Mais même si son choix s'est porté sur Meddane, le président Ould Ali veut prendre tout son temps avant d'officialiser. Son ambition était de finir la saison sur le podium pour disputer une compétition continentale la saison prochaine, mais avec le nul concédé lors du dernier match face au CSC, la JSK a compromis totalement ses chances. Il reste encore 15 points en jeu, mais les Canaris n'ont pas leur destin entre les mains et ils accusent un énorme retard sur les autres prétendants au podium.

Aït Athmane poussé vers la sortie

Le milieu Rachid Aït Athmane vit ses derniers jours à la JSK. Rarement utilisé cette saison, l'ancien pensionnaire du Ahly de Benghazi sera certainement invité à trouver un club preneur au mois de juin. Recruté en janvier 2023 par l'ancien président, Yazid Iarichen, Aït Athmane avait montré de belles choses lors des derniers matches de la saison 2022-2023. Il était resté inactif pendant plus de 6 mois avant de rejoindre la JSK et cela ne lui a pas permis de s'imposer dans l'échiquier des Canaris lors des premiers mois de sa venue. A l'intersaison, son ambition était de réussir sa préparation pour convaincre son entraîneur. Malheureusement pour lui, l'ex-coach l'avait écarté lors des deux premières journées de championnat, avant de le faire jouer quelques minutes face à l'USMK. Malgré le départ de Bouzidi et l'arrivée d'Almeida, d'Aït Djoudi et enfin Bahloul, sa situation n'a pas changé d'un iota. Au contraire, si le coach portugais l'avait fait jouer deux ou trois matches, Aït Djoudi ne l'avait convoqué qu'une ou deux fois dans la liste des 18. Même Bahloul pense qu'il n'est pas encore prêt à prendre sa place dans l'échiquier des Canaris. Sa non-convocation lors dernières rencontres prouve qu'il n'est pas dans les plans de Bahloul. Ce dernier ne restera sûrement pas à la tête de la barre technique de la JSK mais le sort d'Aït Athmane est déjà scellé, puisque les dirigeants auraient déjà pris la décision de se passer de ses services à la fin de l'exercice actuel. Les supporters l'ont toujours défendu, mais il n'a rien fait pour s'imposer. Il a d'énormes qualités, mais d'après un de ses anciens entraîneurs à la JSK, il manque de motivation. Bon dans la récupération et la relance, Aït Athmane ne doit s'en prendre qu'à lui-même, car toutes les conditions étaient réunies pour qu'il relance sa carrière sous le maillot de la JSK.

Accession de l’O Akbou en Ligue 1

Les félicitations du président Ould Ali

Le président El Hadi Ould Ali a tenu à féliciter l’Olympique Akbou pour son accession historique en Ligue 1. Il a félicité les dirigeants, le staff technique, les joueurs et les supporters pour le parcours exceptionnel de leur équipe cette saison. Les dirigeants de la JSK vont certainement assister à la grande fête qui sera organisée par leurs homologues d'Akbou dans les jours à venir.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.