Jeudi 16 Mai 2024

Modifier la taille du texte :

JSK

Pas de participation continentale

En concédant un semi-échec at home devant le CSC, les Canaris ont compromis sérieusement leurs chances d’accéder au podium. Ils sont à six points de l'ESS qui occupe la 4e place et à quatre points de l'USMA, classée en 5e position avec trois matches de retard. Pour espérer assurer une participation à une compétition continentale, il faudrait réaliser un sans-faute, tout en espérant que l'Entente, le CSC et l'USMA concèdent des faux-pas et que le CRB, qui disputera la finale de la Coupe d'Algérie face au MCA, termine la saison sur le podium.

Pe Chabab est bien placé pour terminer la saison avec le trio de tête, mais l'USMA aussi a de grandes chances d'être sur le podium, voire d’occuper la deuxième place qualificative à la Ligue des champions africaine, sans oublier le CSC et l'ES Sétif qui ambitionne aussi de jouer la Coupe de la CAF la saison prochaine. Malgré les mauvais résultats enregistrés au début de la phase retour, les Canaris pensaient qu'après la victoire acquise devant l'ESBA et le nul enregistré face à l'USMA, leurs chances de jouer le podium étaient intactes. Toutefois, avec le nul concédé devant le CSC, il faudrait un miracle pour qu'ils assurent une participation à une compétition continentale.

Le président El Hadi Ould Ali a fait de son mieux pour motiver les joueurs en leur rappelant qu'ils ont des qualités certaines et qu'ils ne doivent céder aucun point à domicile, mais les équipiers de Boualia ont montré leurs limites face au CSC. Ils doivent s'estimer heureux de ne pas avoir perdu encore sur leur terrain, car les occasions les plus franches de scorer étaient au profit des Sanafir. Ils accusent un énorme retard sur les autres prétendants au podium, à cinq journées de la fin du championnat, mais ils ne veulent pas baisser les bras pour autant. L'entraîneur Bahloul a d'ailleurs déclaré à la fin du match face aux Constantinois que son objectif est de battre le MC El Bayadh lors de la prochaine rencontre. Sur les quatre matches joués, dont deux à l'extérieur, il a récolté 8 points.

Il voulait faire mieux pour espérer gagner la confiance du président Ould Ali qui est déterminé à recruter un coach de renom en prévision de la saison prochaine.

Bahloul : «On ne va pas baisser les bras»

Satisfait du nul concédé devant le CSC, l'entraîneur Bahloul garde toujours espoir pour que son équipe termine la saison en force. Il aurait aimé glaner les trois points de la rencontre pour prouver à son président qu'il a toutes les qualités requises pour être reconduit dans ses fonctions. Il reconnaît que le CSC est un gros morceau et que ce n'est pas un hasard s'il est sur le podium à cinq journées de la fin du championnat. "On aurait aimé enchaîner avec une performance mais on est tombé sur une bonne équipe du CSC. Le match était très compliqué face à un adversaire qui a donné le meilleur de lui-même pour préserver sa deuxième place. Mes joueurs, pour leur part, ont tout donné pour tenter de glaner les trois points de la victoire, mais ils ont manqué de fraîcheur physique. Ils ont joué lundi dernier face à l'USMA et ils n'ont pas eu le temps nécessaire pour récupérer. On a eu affaire à un adversaire qui dispose d'un effectif de qualité et d'expérience, mais on a rivalisé avec lui. Le match était équilibré et aucune des deux équipes ne méritait de perdre. Evidemment, j'aurais aimé gagner ce match, mais je suis satisfait de ce nul. On a récolté 8 points lors des quatre derniers matches et on doit redoubler d'efforts afin de finir la saison en force. Cela dit, on ne doit pas baisser les bras, et ce, jusqu'à l'ultime journée du championnat. Il reste encore cinq matches à jouer et on doit tout faire pour récolter le maximum de points possibles. La prochaine rencontre face au MC El Bayadh ne sera pas facile, mais notre ambition est de revenir avec les trois points du succès", a déclaré le coach Bahloul après le semi-échec concédé face au CS Constantine.

Rahmani convainc la direction

Bien que certaines personnes aient fait pression sur les dirigeants afin de recruter un gardien de haut niveau à l'intersaison, Rahmani sera sans nul doute le gardien numéro 1 de la JSK durant le prochain exercice. Après une prestation peu convaincante face à l'ESBA, il s'est ressaisi de fort belle manière lors des deux derniers matches, notamment face au CSC où il a réussi des arrêts décisifs. C'est lui qui a évité à son équipe une défaite certaine en annihilant toutes les tentatives des poulains d'Amrani. Eloigné des terrains pendant plusieurs mois, plus exactement depuis décembre 2023, suite à sa blessure à l'épaule, Rahmani a renoué avec la compétition lors des derniers matches. Il a réussi à convaincre ses dirigeants et il y a de fortes chances pour que ces derniers misent sur lui la saison prochaine, surtout qu'il est toujours sous contrat. Ses détracteurs pensent qu'il pourrait rechuter à tout moment, mais il a prouvé face au CSC que sa blessure n'est qu'un mauvais souvenir et qu'il est en possession de tous ses moyens. Il n'a à aucun moment hésité d'aller au contact de ses adversaires et tout le monde reconnaît qu'il a été à la hauteur et qu'il reste l'un des meilleurs gardiens de notre championnat.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.