Mardi 9 Avril 2024

Modifier la taille du texte :

JSK - Il a haussé le ton avec les joueurs

Cheloul : "Vous n’aurez droit à aucune circonstance atténuante"

Après avoir démis de ses fonctions le manager général, Brahim Zafour, le président Achour Cheloul s'est réuni avec ses joueurs pour leur faire savoir qu'il ne veut plus d'autres faux-pas, que ce soit à domicile ou à l'extérieur.

Bien qu'on ait affirmé à la fin de la rencontre face au CRB qu'il n'y a pas le feu à la maison et que rien n'est encore perdu, le boss kabyle sait que si ses joueurs ne se ressaisissent pas lors des matches à venir, son équipe serait sérieusement menacée de relégation. C'est pour cela d’ailleurs que lors de son entrevue avec eux, il leur a expliqué la situation en leur signifiant qu'il ne veut pas du scénario de la saison dernière. "Vous n'avez gagné qu'un seul match en cette phase retour et vous avez concédé trois défaites consécutives à domicile, ce qui n'est jamais arrivé à l'équipe auparavant. On a mis tous les moyens à votre disposition, malheureusement, vous n'étiez pas à la hauteur. Il faut se ressaisir lors des matches à venir et cela à partir de la prochaine confrontation face à l'US Biskra", a-t-il exigé de ses joueurs.

Alors que les supporters pensent que leur équipe a sérieusement compromis ses chances de finir la saison sur le podium, après sa énième défaite face au CRB, Cheloul croit que rien n'est encore perdu pour le moment. La JSK compte pas moins de 8 points de retard sur le CRB et l'USMA, qui se partagent la 3e place, ce qui permet à Cheloul de garder encore espoir d’atteindre le podium. Il avait déclaré d'ailleurs à la fin de la rencontre face au CRB qu'il reste 30 points en jeu et que tout peut arriver lors des matches à venir. Pour remobiliser ses joueurs, il leur a réaffirmé qu'ils doivent défendre les chances de leur équipe jusqu'au bout et qu'ils n'auront droit à aucune circonstance atténuante. "Il faut tout faire pour sauver la saison", leur a-t-il dit au cours de sa réunion. Même s'il n'est pas satisfait du rendement de la plupart des joueurs, Cheloul fait tout pour leur remonter le moral, car il sait pertinemment que l'entraîneur Azeddine Aït Djoudi n'a pas d'autre choix que de composer avec l'effectif actuel.

Djilali Bahloul déjà à l'œuvre

Aussitôt nommé au poste d'entraîneur-adjoint, Djilali Bahloul a rejoint le staff d'Aït Djoudi. Il a entamé sa mission avec l'équipe mais il n'a toujours pas été présenté par la direction. Il faut dire que la nomination d'un adjoint à deux mois seulement de la fin du championnat suscite des interrogations, surtout que l'équipe a sérieusement compromis ses chances pour le podium. Bien que le président Cheloul ait déclaré à la fin de la rencontre face au CRB que le coach a sa confiance et qu'il ne songe aucunement à le changer, des sources proches de la direction assurent que même si le premier responsable de la barre technique parvient à redresser la situation lors des matches à venir, les dirigeants n’hésiteront pas à engager un autre coach la saison prochaine. Il faut dire que même Aït Djoudi ne serait pas chaud à l’idée de rester à la tête de la barre technique. Il souhaiterait retrouver son poste de directeur sportif où il sera à l'abri des critiques. Il avait accepté de succéder à Almeida, car il pensait qu'il ne trouverait aucune peine pour redresser la barre, mais il s'est vite rendu à l’évidence, lui qui connaît bien le championnat algérien.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.