Samedi 6 Mars 2021

 

Modifier la taille du texte :

NAHD

Aggoune : «L’arbitrage et la malchance nous handicapent»

Le latéral gauche du Nasria, Farès Aggoune, peste contre la malchance et l’arbitrage qui ont joué un mauvais tour à son équipe et c’est d’ailleurs ce qui explique ses résultats, selon ses dires.

Votre équipe continue de perdre des points et à inquiéter ses fans. Qu’en dites-vous ?

Les supporters ont parfaitement le droit de s’inquiéter, puisque les résultats n’y sont pas. Ils craignent de voir leur équipe descendre encore plus bas au classement général. Cependant, le jeu produit par notre groupe ne reflète pas les résultats. On joue bien, mais les résultats ne sont pas à la hauteur. Il y a deux facteurs qui expliquent cela : la malchance et l’arbitrage. Et c’est surtout ce dernier point qui nous handicape.

Pouvez-vous être plus explicite ?

Le facteur de la malchance peut être réglé aux entraînements avec le staff technique qui trouvera la solution. Mais avec les erreurs d’arbitrage à notre encontre, tout ce que nous faisons risque de partir en fumée. Il n’y a qu’à voir l’action du penalty accordé à l’USM Bel Abbès, vendredi dernier, pour comprendre que les arbitres n’arrangent pas nos affaires, surtout que ce n’est pas la première fois qu’on vit ce genre de situation.

La direction devrait intervenir ?

Nous interpellons les instances compétentes à intervenir, puisque la situation ne peut demeurer en l’état. Tout le monde voit que le NAHD est lésé sur ce point, mais personne ne bouge le petit doigt, ce qui est illogique. Je ne sais pas quoi dire, sauf que je laisse tout le monde devant sa conscience.

Un périlleux déplacement vous attend à Relizane. Comment allez-vous aborder ce match ?

Tous les matchs sont désormais difficiles. Il faudrait juste bien se préparer pour ne pas revenir bredouille. Ce que nous souhaitons vivement c’est que l’arbitre soit correct. A partir de là, s’il n’y aura pas un résultat positif, nous allons nous en prendre à nous-mêmes.

Saison terminée pour Aït El Hadi

Le milieu de terrain du NAHD, Mounir Aït El Hadi, est victime d’une rupture des ligaments croisés. Contraint de passer sur le billard, la saison est d’ores et déjà terminée pour le joueur, selon le staff médical. Coup dur pour le concerné et son équipe, qui n’est désormais pas au bout de de ses peines.

M. H.

Imprimer

Revenir en haut

Archives PDF

Derby du 04 Mars 2021

Derby du 03 Mars 2021

Derby du 02 Mars 2021

Derby du 01 Mars 2021

Derby du 28 Février 2021

Derby du 27 Février 2021

Derby du 25 Février 2021

 

Le directeur général de l'USM Alger, Abdelhakim Serrar, a annoncé sa démission dimanche soir, juste après la victoire de son équipe chez le CS Constantine (1-3), grâce à laquelle elle a remporté le huitième titre de champion d'Algérie de son histoire. "La saison a été éprouvante sur tous les plans et j'ai assumé mes responsabilités jusqu'au bout. A présent, il est temps pour moi de me retirer et je l'annonce officiellement : je ne serai pas le DG de l'USMA l'an prochain", a annoncé l'ancien défenseur central de l'ES Sétif et de l'équipe nationale. Les Rouge et Noir s'étaient fixés plusieurs objectifs cette saison, avec en tête de liste la Coupe d'Afrique, le seul titre majeur qui manque au palmarès du club. Mais il a pratiquement tout raté, et ce n'est que difficilement qu'il s'est emparé du titre de champion d'Algérie, aux dépens de la JS Kabylie. "Je reconnais que les échecs ont été nombreux, mais je considère que nous avons plus ou moins limité les dégâts en remportant ce titre, qui l'an prochain nous permettra de disputer la Ligue des champions", a relativisé Serrar. Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner, le responsable usmiste a cité, outre la pression et l'hostilité de certaines personnes à son égard, "les gros problèmes financiers à venir", et qui, selon lui, "risquent de perturber sérieusement" la bonne marche du club à l'entame de la prochaine saison. "A l'heure où je vous parle, l'USMA est sans le moindre sou, car le fisc vient de retirer les 18 millions de dinars dont nous disposions, et il a également gelé les comptes du club. Je profite d'ailleurs de l'occasion pour lancer un appel aux autorités locales afin qu'elles viennent en aide au club, autrement, il risque vraiment de souffrir", a averti le désormais ex-DG des Rouge et Noir. "Je pars avec un pincement au coeur, mais avec la fierté d'avoir dirigé un aussi grand club de l'USMA", a conclu Serrar.

Copyright © Derby Presse 2021

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.