Samedi 6 Mars 2021

 

Modifier la taille du texte :

USMA

Attention à la dégringolade !

Alors qu’on avait cru que la défaite contre l’ASAM était un accident de parcours, l’USMA est tombée avant-hier contre l’US Biskra, en déplacement, sur le score de 1 à 0, confirmant ainsi sa chute libre. Les Rouge et Noir n’ont rien montré de bon contre l’USB où ils ont été battus par un adversaire plus volontaire et plus agressif.

 

 

Les Usmistes ont été complètement hors champ en ne se créant qu’une seule occasion au cours de cette partie par l’intermédiaire de Belkacemi sur un coup franc direct, insuffisant pour une équipe qui aspire à jouer les premiers rôles. Il faut dire que les Algérois ont manqué d’inspiration et d’efficacité devant. Sur le plan du jeu, l’USMA a beaucoup déçu où les joueurs ont été trop brouillons n’arrivant pas à imposer leur jeu contre un adversaire qui, pourtant, n’était pas un foudre de guerre. Malgré les nombreux changements opérés par l’entraîneur Froger rien n’a changé dans le style de jeu de la formation usmiste qui n’a pu trouver de solutions sur le plan offensif. Les attaquants usmistes, à l’image de Mahious et Benchaâ, ont été loin du compte, confondant vitesse et précipitation. Le manque d’efficacité de l’USMA est inquiétant à plus d’un titre, en effet, sur les trois derniers matches disputés, l’équipe n’a inscrit qu’un seul but. Beaucoup de questions restent posées. Est-ce que les attaquants ne sont pas à la hauteur ou bien le problème est tactique. Le coach usmiste doit trouver la bonne formule à l’avenir car le rendement collectif de l’équipe est inquiétant. Si offensivement ça ne marche pas, le milieu de terrain lui aussi peine car avant-hier contre Biskra, ce compartiment a manqué d’agressivité et de créativité, avec un jeu lent et décousu. Les joueurs de l’USB arrivaient rapidement dans le camp de l’USMA, ce qui prouve bien que le milieu de terrain usmiste a manqué de concentration et de spontanéité. Concernant le compartiment défensif, il faut dire que sur le but de l’USB les défenseurs usmistes ont failli dans l’anticipation, laissant le joueur adverse frapper sa balle et inscrire le but pour son équipe.

Les critiques pleuvent sur Benchaâ et Mahious

Les supporters de l’USMA sont en colère contre leur équipe et particulièrement les deux attaquants Mahious et Benchaâ qui, encore une fois, mal inspirés et inefficaces, ont déçu. Face à un adversaire qui avait pris 6 pageots la semaine passée contre MCO, les deux attaquants de l’USMA ont été incapables de porter le danger dans le camp biskri. Après le but marqué par l’USB, les fans du club algérois pensaient que leur team allait réagir et revenir au score mais ni Mahious ni Benchaâ ne sont arrivés à inquiéter l’arrière-garde biskrie, au grand bonheur de Khoualed et consorts. Les Usmistes se sont déchaînés sur les réseaux sociaux pour critiquer sévèrement Mahious et Benchaâ.

Froger, c’est quoi le problème ?

L’arrivée de Thierry Froger a été bien accueillie par les supporters de l’USMA qui voyaient en lui l’homme de la situation. Le technicien français qui avait drivé par le passé les Rouge et Noir, a redonné un peu d’espoir aux fans grâce à une série de six matchs sans défaite, même si la manière n’y était pas. Mais il faut dire que les deux défaites concédées contre l’ASAM et l’USB ont mis à nu les carences de la formation usmiste sur le plan tactique. Le coach n’a pas fait une bonne lecture tactique dans les deux matchs. Les changements opérés au cours des deux rencontres n’ont pas apporté le plus espéré, alors que le jeu de l’équipe est stéréotypé, manquant de créativité et de fluidité. L’entraîneur doit vite trouver des solutions rapides car si ça continue comme ça, l’USMA n’ira pas loin.

Bouchina et Koudri suspendus

Belaïd et Benkhelifa pour les remplacer

L’USMA ne pourra pas compter sur Bouchina et Koudri lors du prochain match face au NCM pour cause de suspension. L’entraîneur Froger devrait miser sur Belaïd dans l’axe, lui qui revient d’une blessure, alors que Benkhelifa, relégué sur le banc de touche depuis quelques matches, devrait retrouver une place de titulaire au milieu de terrain.

Loucif n’est pas à 100% de ses moyens

Le défenseur international Haïtham Loucif a effectué ses grands débuts avec l’USMA face à l’ASAM, où il a joué 20 minutes. Avant-hier, face à l’USB, il a disputé le match complet. Certes, l’ex-latéral droit d’Angers n’a pas démérité mais il a manqué de spontanéité et de rapidité dans son jeu. Le joueur n’est pas encore à 100 % car il manque terriblement de compétition. Il doit travailler dur à l’entraînement et enchaîner les matches s’il veut revenir à son meilleur niveau.

Soula fatigué

Le milieu de terrain offensif Mazire Soula semble marquer le pas ces deux dernières semaines, comme le montrent ses deux dernières prestations où il n’a pas été à la hauteur. Le joueur est un peu fatigué en raison du cumul des matches. Le coach devrait lui accorder un peu de répit pour qu’il puisse récupérer et revenir en force.

Reprise cet après-midi

Les joueurs ont bénéficié de la journée d’hier pour se reposer et récupérer des efforts fournis face à l’USB. La reprise de l’entraînement est programmée pour cet après-midi au stade de Bologhine. Nul doute que le coach va hausser le ton lors de son speech précédant l’entame de la séance.

K. H. A.

Imprimer

Revenir en haut

Archives PDF

Derby du 04 Mars 2021

Derby du 03 Mars 2021

Derby du 02 Mars 2021

Derby du 01 Mars 2021

Derby du 28 Février 2021

Derby du 27 Février 2021

Derby du 25 Février 2021

 

Le directeur général de l'USM Alger, Abdelhakim Serrar, a annoncé sa démission dimanche soir, juste après la victoire de son équipe chez le CS Constantine (1-3), grâce à laquelle elle a remporté le huitième titre de champion d'Algérie de son histoire. "La saison a été éprouvante sur tous les plans et j'ai assumé mes responsabilités jusqu'au bout. A présent, il est temps pour moi de me retirer et je l'annonce officiellement : je ne serai pas le DG de l'USMA l'an prochain", a annoncé l'ancien défenseur central de l'ES Sétif et de l'équipe nationale. Les Rouge et Noir s'étaient fixés plusieurs objectifs cette saison, avec en tête de liste la Coupe d'Afrique, le seul titre majeur qui manque au palmarès du club. Mais il a pratiquement tout raté, et ce n'est que difficilement qu'il s'est emparé du titre de champion d'Algérie, aux dépens de la JS Kabylie. "Je reconnais que les échecs ont été nombreux, mais je considère que nous avons plus ou moins limité les dégâts en remportant ce titre, qui l'an prochain nous permettra de disputer la Ligue des champions", a relativisé Serrar. Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner, le responsable usmiste a cité, outre la pression et l'hostilité de certaines personnes à son égard, "les gros problèmes financiers à venir", et qui, selon lui, "risquent de perturber sérieusement" la bonne marche du club à l'entame de la prochaine saison. "A l'heure où je vous parle, l'USMA est sans le moindre sou, car le fisc vient de retirer les 18 millions de dinars dont nous disposions, et il a également gelé les comptes du club. Je profite d'ailleurs de l'occasion pour lancer un appel aux autorités locales afin qu'elles viennent en aide au club, autrement, il risque vraiment de souffrir", a averti le désormais ex-DG des Rouge et Noir. "Je pars avec un pincement au coeur, mais avec la fierté d'avoir dirigé un aussi grand club de l'USMA", a conclu Serrar.

Copyright © Derby Presse 2021

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.