Jeudi 25 Février 2021

 

Modifier la taille du texte :

JSK - Les Canaris fins prêts pour le Stade Malien demain

Kaced : «Tout pour incorporer Kilangalanga»

L’entraîneur-adjoint de la JSK, Karim Kaced, a réaffirmé, à quelques heures du match retour face au Stade Malien, que le score de 2 buts à 1 à l’aller est surmontable et que la qualification ne doit pas échapper à son équipe.

«Les joueurs sont conscients de ce qui les attend et ils veulent entrer dans l’histoire en allant le plus loin possible dans cette compétition. L’équipe a beaucoup progressé ces dernières semaines et les joueurs ne pensent qu’à la qualification. Le Stade Malien est l’une des meilleures équipes du Mali et on ne doit pas le sous-estimer. Il renferme en son sein plusieurs internationaux. Le match sera très difficile et il va se jouer sur de petits détails. On doit se méfier de son attaque, mais je dois vous dire qu’on a une bonne défense. On connaît bien l’adversaire et on a demandé à nos joueurs de faire très attention pour éviter toute mauvaise surprise. On jouera chez nous et on n’a pas le droit de se faire éliminer à ce stade de la compétition. On a beaucoup insisté sur le travail tactique et on espère qu’on arrachera le billet qualificatif pour la phase de poules. La plupart de nos joueurs sont en train de découvrir l’Afrique et c’est une source de motivation pour eux. Il y a des manques dans l’équipe, mais on est tous déterminés à nous montrer à la hauteur de la confiance placée en nous.  Kilangalanga est un très bon attaquant et il sera d’un bon apport pour l’équipe. Il est vif et on fera tout pour qu’il joue ce dimanche, surtout qu’il n’accuse pas beaucoup de retard par rapport aux autres joueurs. Il a effectué trois séances d’entraînement avec l’équipe, et on est en train de voir s’il sera avec nous ce dimanche. On doit faire jouer les meilleurs, car il ne faut pas oublier qu’il y a une qualification en jeu», a déclaré l’adjoint de Lavagne.

Lavagne : «On tentera de marquer plus d’un but»

L’entraîneur Denis Lavagne a affirmé hier matin à la Radio nationale que l’objectif de son équipe est de marquer un maximum de buts possibles pour éviter toute mauvaise surprise. Il se dit frustré par la défaite concédée à Bamako, avant d’ajouter que la JSK garde toutes ses chances de qualification pour la phase de poules de la Coupe de la CAF. Il faut être très appliqué pour passer l’écueil du Stade Malien qui ne viendra pas à Tizi Ouzou pour limiter les dégâts. Pour ce match décisif, le coach français promet de jouer l’attaque à outrance, et ce, afin de surprendre la défense malienne dès les premières minutes de la partie. «On est toujours déçus par la défaite concédée au Mali, car le nul était à notre portée, malheureusement, il y a eu ce penalty accordé à notre adversaire à la 93e minute. Nos chances de qualification sont grandes, mais pour le moment, on est éliminé si le résultat en restait là. Il faut qu’on joue l’attaque à outrance, car on ne doit pas se contenter d’un seul but. Cela dit, on doit marquer le maximum de buts possibles et cela pour éviter toute mauvaise surprise. La Coupe de la CAF fait partie de nos objectifs et on doit tout faire pour arracher la qualification», a réaffirmé Lavagne lors de son intervention.

Iboud : «On n’a pas droit à l’erreur»

Le porte-parole du club, Miloud Iboud, pense que la JSK n’a pas d’autre choix que de se qualifier à la phase de poules. Il ajoute que même si les joueurs manquent d’expérience au niveau africain, ils sont déterminés à relever le défi et ils ne croient qu’à la qualification. «Certes, l’équipe a perdu au match aller par 2 buts à 1, mais je crois que c’est un bon résultat pour nous, puisqu’une victoire par 1 but à 0 nous qualifiera pour la phase de poules. Les joueurs sont mis dans les meilleures dispositions et ils préparent activement cette deuxième manche. Il y a des dirigeants qui ont une grande expérience au niveau africain et même si certains joueurs participent pour la première fois à la compétition continentale, les matches sont tous pareils. Ils sont des compétiteurs et ils aborderont ce rendez-vous avec la ferme détermination d’arracher la qualification», a indiqué Iboud.

Le Stade Malien attendu ce samedi à Tizi

Selon une source proche de la direction, la délégation du Stade Malien ralliera Alger aujourd’hui à bord d’un vol spécial, avant de rejoindre la ville de Tizi Ouzou en début d’après-midi. Elle sera logée à l’hôtel Taghzout de Oued Aïssi. Beaucoup a été dit sur le déplacement des Maliens et certains sont allés jusqu’à dire qu’ils ne pourront pas rejoindre la ville de Tizi Ouzou avant le match, mais une source proche de la direction nous a confié hier que le Stade Malien est attendu ce samedi à Tizi Ouzou et que le match est maintenu pour ce dimanche, à partir de 16h. Les Maliens devraient rentrer chez eux juste après le match.

Un trio tunisien au sifflet

Le match de demain sera dirigée par un trio tunisien composée de Sadok Selmi, assisté de ses compatriotes Khalil Hassani et Youcef Jemmi. Le 4e arbitre est Amir Loucif, alors que le commissaire au match est le Marocain Abdellah Aboulkacem. A rappeler qu’au départ c’était un trio guinéen qui devait officier les débats. La décision de la CAF de changer les arbitres de la rencontre est due au refus de l'ambassade de France de délivrer des visas de transit pour les arbitres guinéens à cause de la pandémie d'Ebola.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Archives PDF

Derby du 24 Février 2021

Derby du 23 Février 2021

Derby du 22 Février 2021

Derby du 21 Février 2021

Derby du 20 Février 2021

Derby du 18 Février 2021

Derby du 17 Février 2021

 

Le directeur général de l'USM Alger, Abdelhakim Serrar, a annoncé sa démission dimanche soir, juste après la victoire de son équipe chez le CS Constantine (1-3), grâce à laquelle elle a remporté le huitième titre de champion d'Algérie de son histoire. "La saison a été éprouvante sur tous les plans et j'ai assumé mes responsabilités jusqu'au bout. A présent, il est temps pour moi de me retirer et je l'annonce officiellement : je ne serai pas le DG de l'USMA l'an prochain", a annoncé l'ancien défenseur central de l'ES Sétif et de l'équipe nationale. Les Rouge et Noir s'étaient fixés plusieurs objectifs cette saison, avec en tête de liste la Coupe d'Afrique, le seul titre majeur qui manque au palmarès du club. Mais il a pratiquement tout raté, et ce n'est que difficilement qu'il s'est emparé du titre de champion d'Algérie, aux dépens de la JS Kabylie. "Je reconnais que les échecs ont été nombreux, mais je considère que nous avons plus ou moins limité les dégâts en remportant ce titre, qui l'an prochain nous permettra de disputer la Ligue des champions", a relativisé Serrar. Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner, le responsable usmiste a cité, outre la pression et l'hostilité de certaines personnes à son égard, "les gros problèmes financiers à venir", et qui, selon lui, "risquent de perturber sérieusement" la bonne marche du club à l'entame de la prochaine saison. "A l'heure où je vous parle, l'USMA est sans le moindre sou, car le fisc vient de retirer les 18 millions de dinars dont nous disposions, et il a également gelé les comptes du club. Je profite d'ailleurs de l'occasion pour lancer un appel aux autorités locales afin qu'elles viennent en aide au club, autrement, il risque vraiment de souffrir", a averti le désormais ex-DG des Rouge et Noir. "Je pars avec un pincement au coeur, mais avec la fierté d'avoir dirigé un aussi grand club de l'USMA", a conclu Serrar.

Copyright © Derby Presse 2021

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.