Jeudi 25 Février 2021

 

Modifier la taille du texte :

CRB

Report du match face à Mamelodi Sundowns

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la programmation de la rencontre entre le CR Belouizdad et les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns, dans le cadre de la seconde journée de la phase de poules de la Ligue des champions africaine. Après avoir décidé, mercredi dernier, de maintenir cette rencontre pour le 23 du mois courant à partir de 14h au stade 5-Juillet, la Fédération algérienne de football vient d’annoncer son report à une date ultérieure.

L’instance fédérale n’a pas reçu l’aval de la commission nationale de veille et de suivi de l'évolution de la pandémie de Covid-19 en Algérie, en raison des risques de contamination au variant sud-africain. Ladite commission a appelé à ce que cette rencontre soit délocalisée, ce qui semble impossible, du moment qu’aucun pays n’acceptera de recevoir ce match sur ses terres, pour les mêmes raisons sanitaires. L’Egypte avait, d’ailleurs, refusé que le match entre les Marocains du Widad de Casablanca et les Sud-Africains de Kaizer Chiefs se tienne au Caire. Face à cette situation, la même commission avait conditionné le maintien de ce match en Algérie par l’application d’un protocole sanitaire strict. Chose que les Belouizdadis ne peuvent assurer en l’espace d’un temps court, ce qui a donc mené vers cet appel de report. La CAF a donné une suite favorable, alors que c’est la commission d’organisation des compétitions interclubs qui tranchera définitivement le dossier. La délégation sud-africaine, qui allait rejoindre Alger dans les premières heures de la matinée d’hier, a annulé son voyage. Il faut rappeler que le premier qui avait soulevé ce problème n’était autre que le docteur Mohamed Bekkat Berkani, au milieu de la semaine dernière, en rappelant  que ce variant du Covid-19 a été découvert pour la première fois en octobre dernier en Afrique du Sud. Très contagieux, il s'est répandu à travers le pays depuis plusieurs semaines, entraînant de nombreux décès dans les quartiers pauvres où les habitants n'ont pas la possibilité de respecter les gestes barrières. «Ce que nous craignons dans ce genre de situation, ce sont les faux tests négatifs que peut présenter la délégation sud-africaine à son entrée au pays. Il n'y a pas de risque zéro. Le variant sud-africain peut être même résistant au vaccin. Donc, l'idéal est la délocalisation de cette rencontre», avait indiqué Bekkat.

La CAF aurait proposé le Soudan

A en croire des sources, la CAF aurait proposé aux Belouizdadis de recevoir les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns au Soudan. Un pays qui, a priori, a accepté de recevoir cette rencontre avec des mesures sanitaires strictes qui seront mises en place. Les Belouizdadis, selon les mêmes sources, ont jusqu’à aujourd’hui pour rendre leur réponse. Une réunion d’urgence s’est tenue entre les dirigeants dans la soirée de jeudi, et une autre était prévue hier pour prendre la décision finale.

Kourichi : «Le dossier est compliqué»

Le directeur sportif du Chabab, Toufik Kourichi, a indiqué hier que l’affaire du match face à Mamelodi Sundowns est très compliquée. «La CAF qui a pris conscience de ce problème a convoqué une réunion avec les trois clubs sud-africains et la fédération locale. Des pays comme l’Egypte et l’Angola ont refusé de recevoir le match. Il y a deux propositions, soit écarter les clubs sud-africains de la compétition, soit recevoir en Algérie avec l’application d’un protocole sanitaire draconien. Entre-temps, la CAF veut que ces matchs aient lieu sur un terrain neutre, avec un protocole sanitaire allégé», a indiqué le dirigeant du Chabab sur les ondes de la Radio algérienne. Mais ce n’est pas tout, toujours selon Kourichi : «Même si on trouve une solution pour le match aller, qu’allons-nous faire au match retour ? Allons-nous nous déplacer en Afrique du Sud ?»

Les Sud-Africains en colère

Tout juste après l’officialisation de la décision de report du match de ce mardi, les responsables de Mamelodi Sundowns étaient très remontés. Ils ont publié un communiqué sur leur site officiel dans lequel ils regrettent le fait que cette décision soit prise au moment où leur équipe s’apprêtait à rallier Alger, après avoir pris toutes les dispositions nécessaires et récupéré les visas le 12 du mois courant. Mamelodi Sundowns a annoncé que ses responsables allaient discuter de ce sujet avec les responsables de la CAF.

Dernier délai aujourd’hui pour le Chabab

Le secrétaire général de la Fédération algérienne de football, Mohamed Saâd, est intervenu dans la matinée d’hier sur les ondes de la Radio nationale pour parler de cette affaire du match entre le CRB et les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns. «Le CRb a jusqu’à samedi à minuit pour rendre sa réponse définitive à la CAF. Le comité scientifique n’a rien demandé, sauf l’application stricte d’un protocole sanitaire draconien. On prendra la décision qui arrangera notre représentant», a-t-il indiqué.

S. T

Imprimer

Revenir en haut

Archives PDF

Derby du 24 Février 2021

Derby du 23 Février 2021

Derby du 22 Février 2021

Derby du 21 Février 2021

Derby du 20 Février 2021

Derby du 18 Février 2021

Derby du 17 Février 2021

 

Le directeur général de l'USM Alger, Abdelhakim Serrar, a annoncé sa démission dimanche soir, juste après la victoire de son équipe chez le CS Constantine (1-3), grâce à laquelle elle a remporté le huitième titre de champion d'Algérie de son histoire. "La saison a été éprouvante sur tous les plans et j'ai assumé mes responsabilités jusqu'au bout. A présent, il est temps pour moi de me retirer et je l'annonce officiellement : je ne serai pas le DG de l'USMA l'an prochain", a annoncé l'ancien défenseur central de l'ES Sétif et de l'équipe nationale. Les Rouge et Noir s'étaient fixés plusieurs objectifs cette saison, avec en tête de liste la Coupe d'Afrique, le seul titre majeur qui manque au palmarès du club. Mais il a pratiquement tout raté, et ce n'est que difficilement qu'il s'est emparé du titre de champion d'Algérie, aux dépens de la JS Kabylie. "Je reconnais que les échecs ont été nombreux, mais je considère que nous avons plus ou moins limité les dégâts en remportant ce titre, qui l'an prochain nous permettra de disputer la Ligue des champions", a relativisé Serrar. Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner, le responsable usmiste a cité, outre la pression et l'hostilité de certaines personnes à son égard, "les gros problèmes financiers à venir", et qui, selon lui, "risquent de perturber sérieusement" la bonne marche du club à l'entame de la prochaine saison. "A l'heure où je vous parle, l'USMA est sans le moindre sou, car le fisc vient de retirer les 18 millions de dinars dont nous disposions, et il a également gelé les comptes du club. Je profite d'ailleurs de l'occasion pour lancer un appel aux autorités locales afin qu'elles viennent en aide au club, autrement, il risque vraiment de souffrir", a averti le désormais ex-DG des Rouge et Noir. "Je pars avec un pincement au coeur, mais avec la fierté d'avoir dirigé un aussi grand club de l'USMA", a conclu Serrar.

Copyright © Derby Presse 2021

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.