Jeudi 25 Février 2021

 

Modifier la taille du texte :

ESS - Les joueurs ont perçu les primes

Une première bombe désamorcée

Comme annoncé dans notre précédente édition, les joueurs de l’ES Sétif, qui avaient enclenché un mouvement de grève en guise de protestation contre les promesses non tenues de la direction à propos de leurs salaires, ont été rassurés par les responsables du club.

Ces derniers ont réalisé une gymnastique pour réunir l’argent nécessaire pour régulariser, même partiellement, la situation financière des joueurs. Il faut savoir que les joueurs attendent un geste de la direction depuis plusieurs mois. Certains, à l’image de Karaoui, ne sont pas payés depuis la saison dernière. Le président de la SSPA-Black Eagles, Abdelhakim Serrar, et le directeur général, Fahd Halfaïa, ont tout fait pour calmer les esprits. Après leur réunion avec leurs capés, ils ont versé les primes de match, en promettant de s’acquitter de 5 mois de salaire avant le 28 février. Il faut dire que la direction est complètement dépassée, sachant que les dettes l’asphyxient. Certains anciens joueurs n’hésitent pas à mettre plus de pression sur les dirigeants. Se trouvant dos au mur, la nouvelle direction, qui n’arrive pas à dénicher le moindre sponsor, doit assainir l’accumulation des salaires impayés des anciens joueurs où Redouani, Draoui, Boultif, Demene, Aïboud, Rahba et Charama réclament la coquette somme de 7 milliards de centimes. Pis encore, elle doit réunir la somme d’un milliard pour envoyer une première tranche du transfert du Ghanéen Daniel Lomotey, avant la fin de la semaine. Une telle facture n’arrange pas les affaires de l’Entente se trouvant à deux pas d’un dépôt de bilan. Pour le moment, la direction a désamorcé une première bombe, mais cette situation risque d’exploser à tout moment. Les camarades du capitaine Karaoui ne rechignent pas sur l’effort et les résultats sportifs le prouvent, mais la direction ne se met pas à la hauteur. Les joueurs font le maximum sur le terrain, mais cela risque de ne pas s’éterniser.

W. Djamel

Imprimer

Revenir en haut

Archives PDF

Derby du 24 Février 2021

Derby du 23 Février 2021

Derby du 22 Février 2021

Derby du 21 Février 2021

Derby du 20 Février 2021

Derby du 18 Février 2021

Derby du 17 Février 2021

 

Le directeur général de l'USM Alger, Abdelhakim Serrar, a annoncé sa démission dimanche soir, juste après la victoire de son équipe chez le CS Constantine (1-3), grâce à laquelle elle a remporté le huitième titre de champion d'Algérie de son histoire. "La saison a été éprouvante sur tous les plans et j'ai assumé mes responsabilités jusqu'au bout. A présent, il est temps pour moi de me retirer et je l'annonce officiellement : je ne serai pas le DG de l'USMA l'an prochain", a annoncé l'ancien défenseur central de l'ES Sétif et de l'équipe nationale. Les Rouge et Noir s'étaient fixés plusieurs objectifs cette saison, avec en tête de liste la Coupe d'Afrique, le seul titre majeur qui manque au palmarès du club. Mais il a pratiquement tout raté, et ce n'est que difficilement qu'il s'est emparé du titre de champion d'Algérie, aux dépens de la JS Kabylie. "Je reconnais que les échecs ont été nombreux, mais je considère que nous avons plus ou moins limité les dégâts en remportant ce titre, qui l'an prochain nous permettra de disputer la Ligue des champions", a relativisé Serrar. Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner, le responsable usmiste a cité, outre la pression et l'hostilité de certaines personnes à son égard, "les gros problèmes financiers à venir", et qui, selon lui, "risquent de perturber sérieusement" la bonne marche du club à l'entame de la prochaine saison. "A l'heure où je vous parle, l'USMA est sans le moindre sou, car le fisc vient de retirer les 18 millions de dinars dont nous disposions, et il a également gelé les comptes du club. Je profite d'ailleurs de l'occasion pour lancer un appel aux autorités locales afin qu'elles viennent en aide au club, autrement, il risque vraiment de souffrir", a averti le désormais ex-DG des Rouge et Noir. "Je pars avec un pincement au coeur, mais avec la fierté d'avoir dirigé un aussi grand club de l'USMA", a conclu Serrar.

Copyright © Derby Presse 2021

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.