Mardi 19 Septembre 2017

Modifier la taille du texte :

Accusé de vouloir éviter d'affronter son ancien club, le csc

Zeddam : «Je ne suis pas un tricheur»

Indisponible en raison d'une luxation à l'épaule, Hamza Zeddam compte tout mettre en œuvre pour ne pas rater le rendez-vous face au CSC, son club formateur.

Comment vous sentez-vous actuellement ?

Je ressens toujours des douleurs au niveau de l'épaule. J'ai commencé les soins et le renforcement musculaire qui se poursuivront encore quelques jours. Il faudra encore attendre une semaine avant de réintégrer le groupe.

On imagine votre frustration d'avoir manqué plusieurs matches du championnat...

C'est la pire situation que peut vivre un joueur. Etre contraint de suivre les matches de son équipe à partir des gradins, c’est un véritable supplice. Et puis, tu ressens plus la pression lorsque tu es loin du terrain. Sincèrement, ce n'est pas du tout évident.

Après votre retour, espérez-vous récupérer très vite votre place de titulaire ?

Cela ne dépend pas de moi. En ce qui me concerne, je vais me donner à fond afin d'être opérationnel, ensuite c'est au coach de faire ses choix. Mais il faut avouer que Djaghbala et Bachiri sont irréprochables dans l'axe. J'espère que cela va durer pour eux.

Serez-vous d'attaque pour le derby face au Chabab ?

C'est une réponse à laquelle je ne peux répondre pour l'instant. Ceci dit, dans le cas où la rencontre est reportée, j'aurai toutes les chances de la disputer.

Certaines rumeurs disent que vous simulez une blessure pour éviter de rencontrer le CSC, votre club formateur. Qu'avez-vous à dire à ce sujet ?

Ce n'est pas possible. Depuis le match de la saison écoulée face au CSC, on veut me mettre la pression avant d'affronter cette équipe. Je tiens à dire que je ne suis pas un tricheur et je compte bien jouer ce match face au CSC avec la volonté et la détermination de le gagner. C'est aussi simple que cela. Alors qu'on arrête de propager des rumeurs infondées. Personnellement, je ne veux plus prêter attention à ce type de ragots, car cela a failli me détruire la saison dernière, après le fameux 2 à 2 contre le CSC à Bologhine.

par L. B.

 

 

 

 

Imprimer PDF

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2017

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.