Jeudi 13 Juin 2024

Modifier la taille du texte :

Ouganda 1 - 2 Algérie

La victoire de la relance !

L’Algérie a réalisé une excellente performance en allant s’imposer (2-1) devant l’Ouganda à Kampala. Les Verts ont fait l’essentiel après la grosse déception de jeudi face à la Guinée. Le début de match a été pour les joueurs algériens qui ont mis le pied sur le cuir. Comme lors des trois dernières sorties de l’équipe nationale version Petkovic, un flottement défensif a été fatal. Mauvaise relance de Mandi et un placement approximatif de Madani ont été profitables à Mutyaba pour crucifier Mandrea d’un tir des 20 m (10’).

Un but qui a désarçonné l’équipe algérienne, n’arrivant pas à développer son jeu habituel. Trop d’imperfections, passes ratées, balles perdues, absence d’enchaînement, aucune progression… jamais l’équipe d’Algérie n’a offert une aussi piètre prestation en une demi-heure de jeu. Heureusement que cette fois-ci Mandrea était bien inspiré pour dégager un tir à ras de terre de Mukwala, cinq minutes avant la pause. Le keeper des Verts est également intervenu pour sauver son équipe d’un deuxième but, suite à un puissant tir de Mato (45’). Il a fallu attendre le temps additionnel pour voir une première tentative des Algériens, menée par Benrahma, dont le tir a ricoché sur le poteau gauche du gardien Watenga. L’équipe algérienne a tenté de revenir dans le match et terminer la première période à égalité, mais la reprise de la tête de Madani est passée au-dessus de la transversale. En deuxième période, une accélération fulgurante des Verts a permis à Aouar d’égaliser dès la première incursion (46’). Il faut dire que les joueurs algériens ont foulé la pelouse avec plus d’envie, mais toujours avec des imperfections qui ont failli porter préjudice à la défense algérienne. Cependant, il faut reconnaître que l’équipe d’Algérie s’est métamorphosée, profitant des contres pour s’offrir un deuxième but. Amoura a pris de vitesse toute la défense ougandaise pour servir sur un plateau Benrahma qui ne s’est pas fait prier pour donner l’avantage à la sélection nationale, douze minutes seulement après le retour des vestiaires.

Le coach a changé la moitié du onze

Petkovic a révolutionné son onze de départ en changeant pratiquement 50% de l’équipe qui avait débuté la dernière rencontre face à la Guinée. Un seul changement en défense en faisant confiance à Madani, associé dans l’axe à Mandi, alors que les latéraux (Atal et Aït-Nouri) et le gardien de but (Mandrea) ont été reconduits. C’est le milieu de terrain et l’attaque qui ont connu plus de changements avec pas moins de quatre nouveaux rentrants. Ainsi, Bennacer a repris sa place, associé à Bentaleb dans la récupération et la transition, alors que Aouar a fait son apparition dans l’animation offensive. Le milieu de terrain offensif des Verts a remplacé Brahimi, officiellement annoncé blessé. Benrahma, malgré sa piètre prestation au Nelson-Madela Stadium d’Alger, a été reconduit pour composer le trio offensif avec deux nouveaux joueurs, à savoir Amoura sur le côté droit et Bounedjah en pointe. Tougaï, Zerrouki, Gouiri, Benzia et Brahimi ont payé cash leur rendement en dessous de la moyenne, jeudi dernier.

L’Algérie reprend les commandes du groupe G et se relance

Grâce à ce succès, l’équipe d’Algérie reprend les commandes du groupe G avec 9 points, en attendant le dernier match devant opposer la Guinée au Mozambique (21h GMT). Le premier match a vu le Botswana battre la Somalie (3-1). L’Algérie occupe la première place, suivie du Botswana, de la Guinée, de l’Ouganda et du Mozambique avec 6 points. La Guinée ou le Mozambique pourraient rejoindre les Verts à la première place en cas de victoire dans la rencontre de ce soir. Il est clair que l’équipe nationale va regretter les trois points perdus face à la Guinée lors de la 3e journée, qui auraient pu lui permettre de faire le break et de mettre presque les deux pieds en Coupe du monde 2026.

Neghiz : «Les stigmates de la défaite face à la Guinée étaient visibles»

Le sélectionneur-adjoint, Nabil Neghiz, s’est dit très heureux de la victoire, mais surtout de la réaction des joueurs après la défaite face à la Guinée. «Il faut dire que la première période a été très compliquée. Les stigmates de la défaite face à la Guinée étaient visibles sur les joueurs, incapables de retrouver leur verve. Le discours du coach les a boostés et ils sont rentrés en force sur le terrain en deuxième période. Nous avons inscrit deux buts, mais nous aurions pu en ajouter d’autres. Cette victoire nous permet de remporter trois points très importants. Nous avons prouvé qu’il y a un bon état d’esprit et le groupe a bien réagi après une situation assez compliquée. Il faut oublier cette rencontre car le chemin est encore long. Nous avons 9 mois pour préparer la suite. J’ai aimé la réaction des joueurs car ce n’est pas évident de sortir d’une défaite amère à domicile puis terminer la première période menés au score (1-0) et revenir après», a indiqué Neghiz.

Aït Nouri : «Cette victoire va nous donner de la confiance»

«Je reconnais que nous avons très mal joué en première période. Nous avions du mal à rentrer dans le match, ce qui nous a valu un but tôt. Nous avions du mal à réagir, mais en en début de deuxième mi-temps, nous avons réalisé l’essentiel en inscrivant deux buts. Cette victoire va donner de la confiance aux joueurs et nous avions à cœur de nous racheter après la défaite de jeudi dernier. Il y a quelques supporters qui sont venus et cette victoire est dédiée au peuple algérien.»

Atal : «Nous étions décidés de gagner»

«Nous voulions une réaction par rapport à la défaite de jeudi face à la Guinée. Notre première mi-temps a été catastrophique car nous n’avions pas pris les bonnes décisions. Nous ne sommes pas rentrés dans le match, mais par la suite, nous avons joué plus confiants et nous avons donné plus d’énergie. Le but était de gagner nos deux matches, nous avons raté le premier, mais nous nous sommes rachetés aujourd’hui. Il reste un long parcours et il faut donner le meilleur. Les matches en Afrique sont difficiles, mais nous avons prouvé en deuxième mi-temps que nous avons de la qualité pour l’emporter.»

2e but de Benrahma

Benrahma a inscrit un but qui pourrait le libérer pour la suite de sa carrière avec les Verts. Après une première période loin du compte, l’attaquant était le seul à avoir mis en danger la défense ougandaise avec un tir qui a vu son ballon ricocher sur le poteau dans le temps additionnel. En deuxième mi-temps, il a transformé en but décisif l’action de Amoura pour offrir la victoire à l’équipe nationale. Il s’agit du deuxième but de Benrahma en sélection. Le premier, c’était en 2021 face à Djibouti.

1er but en match officiel pour Aouar

Aouar a retrouvé son jeu en deuxième période. Il a été, encore une fois, décisif même s’il n’était pas au meilleur de sa forme. Il a remis l’équipe sur rails en égalisant dès le retour des vestiaires. Il a inscrit son premier but avec la sélection nationale en match officiel.

N. B.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.