Jeudi 16 Mai 2024

Modifier la taille du texte :

MCA - Touché aux ligaments croisés

Ouattara indisponible pour de longs mois

C’est une fin de saison difficile qu’est en train de vivre le Mouloudia, notamment sur le plan offensif à cause de la guigne des blessures qui frappent depuis quelque temps l’effectif du vieux club de la capitale. Après avoir été privé des services de l’ailier ivoirien, Dao, dont la saison est terminée depuis déjà quelques semaines à cause d’une blessure au genou, c’est au tour de son compatriote, Romaric Ouattara, de subir le même sort.

Dans la soirée de lundi, le club de la capitale a publié un communiqué de presse annonçant l’absence de Ouattara pour au moins six mois. En cause, une méchante blessure au genou contractée lors du précédent match sur le terrain de l’USMK. Les examens médicaux d’usage ont montré d’ailleurs que l’attaquant de 19 ans, arrivé l’hiver dernier au MCA, souffre des ligaments croisés. Il devrait donc passer prochainement sur le billard, alors que le Mouloudia annonce que sa période d’indisponibilité est estimée à six mois au moins.

Il s’agit de la deuxième blessure de même nature que contracte Ouattara, qui s’était éloigné des terrains pour longtemps lorsqu’il portait les couleurs de son ex-club, le Stade d’Abidjan, laquelle blessure l’avait, du reste, privé du championnat d’Afrique des joueurs locaux joué en janvier 2023 en Algérie.

Cette fois-ci, la blessure du longiligne avant-centre est venue le freiner dans son élan, car il était sur une ascension fulgurante, ce qui lui a permis de décrocher une place de titulaire, en dépit de la rude concurrence qui sévit au poste d’avant-centre où évoluent les deux buteurs Bayazid et Merzougui.

L’absence prolongée de Ouattara, auteur de trois buts, dont un avec la réserve, intervient au moment où ses coéquipiers s’apprêtent à amorcer un virage décisif de la saison, aussi bien en championnat qu’en Coupe d’Algérie.

Le champ de manœuvres s’est désormais réduit devant l’entraîneur Beaumelle qui devrait trouver des solutions rapides, à même d’éviter à son équipe de craquer dans les derniers mètres de la course.

Bayazid et Tahar dos au mur

A présent que l’attaque mouloudéenne a été réduite après les blessures des deux Ivoiriens, Dao et Ouattara, tout le monde au Mouloudia espère une ‘’révolte’’ de la part de Bayazid et Tahar, deux joueurs qui ont commencé la saison dans la peau de titulaires à part entière, mais qui traversent, depuis un bon bout de temps, un passage à vide inquiétant. Au MCA, on attend désormais énormément de ces deux joueurs pour retrouver la plénitude de leurs moyens, notamment Bayazid, le troisième meilleur buteur de l’équipe derrière Belaïli et Naïdji.

Aligné souvent, lors des derniers matchs, au poste d’ailier qui n’est pas son poste de prédilection, Bayazid retrouvera certainement la pointe de l’attaque dès le prochain match contre l’USMA. L’indisponibilité de Ouattara lui permettra certainement de retrouver une place de titulaire avec l’ambition de renouer avec les filets, lui qui reste muet depuis le match des quarts de finale de la Coupe d’Algérie contre l’USMK.

L’enfant de Touggourt sait d’ailleurs que le moment est venu pour de sonner la révolte pour aider son équipe à terminer en beauté un exercice exceptionnel.

Idem pour Tahar, pratiquement effacé cette saison, ce qui lui a valu d’être relégué sur le banc de touche dans plusieurs matchs. Les statistiques de ce joueur sont d’ailleurs très faibles, vu qu’il n’a marqué aucun but depuis le début de cet exercice, se contentant de deux offrandes. Certains au club remettent même en cause la démarche du président Hadj Redjem en fin d’exercice passé, en prolongeant jusqu’en 2026 le contrat du joueur, et ce, sur demande de l’entraîneur Beaumelle.

Les supporters veulent fêter le titre lors du big derby

A 48 heures du big derby de la capitale, la tension est montée d’un cran dans les fiefs du vieux club de la capitale où l’on prépare activement la fête. On est même persuadé, dans le camp des supporters, qu’un succès contre le rival de toujours pourrait permettre à leur équipe d’être sacrée championne d’Algérie avant l’heure, surtout si les deux poursuivants immédiats, le CRB et CSC, qui vont s’affronter dans le même temps à Constantine, venaient à faire un match nul. Et comme les Vert et Rouge restent sur une défaite (2-0) à Baraki et un nul (0-0) au 5-Juillet lors de leurs deux derniers matchs contre l’USMA, les fans exigent cette fois-ci la victoire. Ils veulent joindre l’utile à l’agréable en s’assurant le titre et en le fêtant contre les «frères ennemis».

C’est dire que les gars de Bab El Oued ne jurent que par la victoire dans cette rencontre durant laquelle ils devront tout donner, comme l’exige leur galerie qui ne veut pas revivre le scénario du match aller lorsque l’enjeu avait pris le dessus sur le jeu. En tout cas, les fans mouloudéens préparent activement le rendez-vous, en sortant tous les drapeaux et banderoles qui ont embelli les différentes rues et artères des quartiers de la capitale réputés pour être des fiefs du Doyen.

Côté joueurs, on tente de positiver cette pression qui monte crescendo à l’approche de la fin de l’exercice, comme tiennent eux-mêmes à le souligner lors de leurs différentes déclarations à la presse.

Boucherit incertain face à l’USMA

Absent depuis sa blessure lors du match des demi-finales de la coupe d’Algérie contre le CSC, le jeune Boucherit vient de réintégrer l’entrainement collectif de son équipe, mais sa participation dans le big derby de la capitale contre l’USMA, vendredi prochain, est à écarter. Il faut dire que tout le monde au MCA attend avec impatience le retour de ce joueur qui ne cesse d’épater depuis qu’il a été promu en équipe fanion au milieu de cette saison. L’ailier droit de la réserve a réussi même à voler la vedette à Tahar, qui évolue au même poste que lui, devenant aussi l’un des ‘’chouchous’’ du public mouloudéen. Il est clair qu’avec la blessure de Ouattara, l’entraîneur Beaumelle tablera de plus en plus sur Boucherit, surtout que ce dernier a prouvé que l’on peut bel et bien compter sur lui.

Dao subira son opération à Alger et non en Tunisie

Alors qu’il était prévu d’être transféré en Tunisie pour subir une opération chirurgicale, l’attaquant ivoirien, Youssef Dao, passera finalement sur le billard au niveau de l’une des cliniques d’Alger. Son dossier continue de susciter la polémique au MCA, car on s’interroge déjà sur son avenir et s’il sera gardé ou non en vue de la saison prochaine. Le club, appelé à disputer la Ligue des champions, est censé profiter de la licence étrangère de Dao pour se renforcer avec un joueur ‘’haut de gamme’’ afin de rivaliser avec les gros bras du continent.

A. B.

Imprimer

Revenir en haut

Copyright © Derby Presse 2024

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.