Samedi 6 Mars 2021

 

JSK - RS Berkane, Coton Sport et Napsa Stars au menu : Un groupe à la portée des Canaris

Modifier la taille du texte :

 

 

Classés dans le deuxième groupe, les Canaris ont hérité des représentants marocain, RS Berksane, camerounais, Coton Sport, et zambien, Napsa Stars. Ce tirage est favorable aux Canaris, même s’ils sont appelés à faire deux longs déplacements en Zambie et au Cameroun. Le club marocain de RS Berkane est le tenant du titre et Coton Sport est l’une des meilleures équipes du Cameroun, mais les équipiers de Hamroune ont des arguments à faire valoir, surtout que l’entraîneur Denis Lavagne connaît bien Coton Sport qu’il a entraîné plusieurs années. Il connaît aussi le représentant marocain, puisqu’il a déjà travaillé au Maroc. La mission des Canaris ne sera pas facile certes, mais ils ont évité plusieurs grosses cylindrées qui aspirent à aller loin dans cette compétition. C’est un groupe abordable et les Canaris auront leur mot à dire, à condition de négocier match par match. Après avoir atteint le premier objectif, celui de se qualifier à la phase de poules, les dirigeants kabyles ne pensent qu’à la qualification au tour suivant. Ils croient en les chances de leur équipe, surtout que la qualification se jouera en mini-championnat. Le président Cherif Mellal a déjà expliqué à ses joueurs qu’ils ont les moyens de gagner le trophée africain et qu’ils n’ont rien à envier aux autres équipes engagées dans cette compétition. La première journée se jouera le 10 mars et la seconde le 16 ou le 17 mars. Les quatre journées restantes sont programmées pour le mois d’avril, ce qui fait que la JSK sera soumise à un programme infernal les mois de mars etavril, ce qui obligera l’entraîneur Denis Lavagne à faire tourner son effectif.

Lavagne : «Coton Sport n’est plus fort comme avant»

L’entraîneur Denis Lavagne a déclaré après le tirage au sort que son équipe défendra crânement ses chances. Il pense que la JSK a des atouts à faire valoir, même s’il affirme qu’il ne connaît pas la force des représentants marocain et zambien. «Coton Sport est une équipe difficile à manier, mais elle n’est plus forte que celle d’avant. Pour ce qui est de Berkane et Napsa Star, je ne connais pas la valeur réelle de ces deux équipes», a affirmé Lavagne.

Programme en poules

JSK - Coton Sport  (10 mars)

Napsa Stars (Zambie) - JSK (17 mars)

RS Berkane (Maroc) - JSK (4 avril)

JSK - RS Berkane (11 avril)

Coton Sport - JSK (21 avril)

JSK - Napsa Stars (28 avril)

Benabdi : «Notre qualification est une réponse à nos détracteurs»

Titulaire à part entière lors des derniers matches, Aziz Benabdi a profité de la qualification de l’équipe pour la phase de poules pour répondre à tous ceux qui ont critiqué l’effectif actuel. «Notre qualification est une réponse à nos détracteurs. Certains nous ont critiqués, mais on leur a répondu aujourd’hui», a déclaré l’ancien pensionnaire du MOB, après la qualification de son équipe. Ayant fait l’objet d’acerbes critiques de la part de certains fans au début de la saison, Benabdi a prouvé qu’il est un joueur qui a des qualités. Même l’entraîneur Denis Lavagne l’a beaucoup encensé après sa belle prestation face au Stade Malien, en affirmant que Benabdi fait un travail énorme au milieu et qu’il aide beaucoup la défense. L’ancien pensionnaire du MOB a déclaré que la qualification est largement méritée et que tout le monde a contribué à ce succès. «Je suis très content de cette qualification. Le match n’a pas été facile, mais on a fait le nécessaire pour vaincre le représentant malien. Cette qualification est due aux efforts fournis par les joueurs, le staff technique et les dirigeants. Certains n’avaient pas cru en nous, mais on a prouvé qu’on a une bonne équipe et qu’on peut aller loin dans cette compétition. Le premier objectif est atteint, mais on doit continuer à travailler afin de confirmer dans les matches à venir», a affirmé Benabdi.

El Orfi : «On veut aller loin dans cette compétition»

Le milieu Amar El Orfi pense que son équipe a les moyens d’aller loin en Coupe de la CAF. Il l’a d’ailleurs déclaré à la fin de la rencontre face au Stade Malien. «On a prouvé aujourd’hui qu’on a une bonne équipe et qu’on peut faire face à n’importe quel adversaire. Le Stade Malien est une équipe difficile à manier, mais on a réalisé l’essentiel en arrachant la qualification à la phase de poules. On veut maintenant aller loin dans cette compétition afin de faire plaisir à nos fans», a affirmé El Orfi.

On pense déjà au MCA

Même si les Canaris n’ont pas encore savouré totalement leur qualification à la phase de poules de la Coupe de la CAF, ils pensent d’ores et déjà au clasico de ce week-end face au Mouloudia d’Alger. N’ayant jamais perdu devant le Doyen depuis qu’il a repris le club en main, Mellal a annoncé à ses joueurs juste après le match face au Stade Malien qu’ils doivent confirmer en championnat devant le MCA. Il les a félicités pour tous les efforts fournis devant le représentant malien, mais il leur a dit qu’ils doivent maintenant se tourner vers les matches de championnat. Il ne veut aucunement perdre le clasico et cela pour prouver que l’argent à lui seul ne suffit pas pour bâtir une grande équipe. Le match face au MCA est important pour la JSK qui aspire à terminer la phase aller au moins sur le podium, avant de tenter de jouer le titre à la phase retour. En attendant de jouer leurs deux matches en retard, les Kabyles veulent revenir avec au moins un point, pour ne pas dire les trois points de la victoire de leur déplacement au 5-Juillet.

Les joueurs bientôt payés

D’après une source proche de la direction, le président Mellal compte payer ses joueurs avant la fin de ce mois. Il semble que certains cadres de l’équipe ont saisi leurs dirigeants à la fin de la rencontre face au Stade Malien pour leur rappeler qu’ils attendent leur argent depuis plusieurs mois. Pour éviter que ce problème d’argent n’influe sur la bonne marche de l’équipe, les dirigeants ont tenté de les rassurer en leur promettant encore une fois que la direction ne tardera pas à les régulariser. Il faut dire que les joueurs ont fait d’énormes sacrifices, mais ils espèrent que le président Mellal tiendra sa promesse de les payer le plus tôt possible.

D. K.

Imprimer

Revenir en haut

Archives PDF

Derby du 04 Mars 2021

Derby du 03 Mars 2021

Derby du 02 Mars 2021

Derby du 01 Mars 2021

Derby du 28 Février 2021

Derby du 27 Février 2021

Derby du 25 Février 2021

 

Le directeur général de l'USM Alger, Abdelhakim Serrar, a annoncé sa démission dimanche soir, juste après la victoire de son équipe chez le CS Constantine (1-3), grâce à laquelle elle a remporté le huitième titre de champion d'Algérie de son histoire. "La saison a été éprouvante sur tous les plans et j'ai assumé mes responsabilités jusqu'au bout. A présent, il est temps pour moi de me retirer et je l'annonce officiellement : je ne serai pas le DG de l'USMA l'an prochain", a annoncé l'ancien défenseur central de l'ES Sétif et de l'équipe nationale. Les Rouge et Noir s'étaient fixés plusieurs objectifs cette saison, avec en tête de liste la Coupe d'Afrique, le seul titre majeur qui manque au palmarès du club. Mais il a pratiquement tout raté, et ce n'est que difficilement qu'il s'est emparé du titre de champion d'Algérie, aux dépens de la JS Kabylie. "Je reconnais que les échecs ont été nombreux, mais je considère que nous avons plus ou moins limité les dégâts en remportant ce titre, qui l'an prochain nous permettra de disputer la Ligue des champions", a relativisé Serrar. Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner, le responsable usmiste a cité, outre la pression et l'hostilité de certaines personnes à son égard, "les gros problèmes financiers à venir", et qui, selon lui, "risquent de perturber sérieusement" la bonne marche du club à l'entame de la prochaine saison. "A l'heure où je vous parle, l'USMA est sans le moindre sou, car le fisc vient de retirer les 18 millions de dinars dont nous disposions, et il a également gelé les comptes du club. Je profite d'ailleurs de l'occasion pour lancer un appel aux autorités locales afin qu'elles viennent en aide au club, autrement, il risque vraiment de souffrir", a averti le désormais ex-DG des Rouge et Noir. "Je pars avec un pincement au coeur, mais avec la fierté d'avoir dirigé un aussi grand club de l'USMA", a conclu Serrar.

Copyright © Derby Presse 2021

REALISATION fawzikiffan. - HEBERGEMENT localhostdz.